mis à jour le

Smara : 17 policiers agressés et blessés par des séparatistes polisariens

Lemag : Ils sont Dix-sept membres des forces de police à avoir été blessés à différents degrés, à la ville de Smara, par des séparatistes polisariens qui tentait d'obstruer une artère de la ville, par des détritus.

A l'hôpital provincial de Smara, ont été admis d'urgence, 17 policiers agressés et blessés à différents degrés, par des séparatistes polisariens, [missionnés pa...

LeMag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

policiers

AFP

Afrique du Sud: deux policiers arrêtés pour le meurtre d'un adolescent trisomique

Afrique du Sud: deux policiers arrêtés pour le meurtre d'un adolescent trisomique

AFP

Tunisie: reprise des heurts entre policiers et manifestants dans le Sud

Tunisie: reprise des heurts entre policiers et manifestants dans le Sud

AFP

Tunisie: heurts entre policiers et manifestants réclamant des emplois

Tunisie: heurts entre policiers et manifestants réclamant des emplois

blessés

AFP

Explosions dans un camp militaire en Guinée équatoriale: au moins 30 morts et 600 blessés

Explosions dans un camp militaire en Guinée équatoriale: au moins 30 morts et 600 blessés

AFP

Guinée équatoriale: au moins 20 morts et 600 blessés dans des explosions de dépôts militaires

Guinée équatoriale: au moins 20 morts et 600 blessés dans des explosions de dépôts militaires

AFP

Mali: six soldats maliens tués et 18 blessés dans deux attaques "terroristes"

Mali: six soldats maliens tués et 18 blessés dans deux attaques "terroristes"

séparatistes

AFP

Evasion spectaculaire au Nigeria: la police appelle

Evasion spectaculaire au Nigeria: la police appelle

AFP

Au Cameroun, première discussion entre séparatistes anglophones et le pouvoir

Au Cameroun, première discussion entre séparatistes anglophones et le pouvoir

AFP

Cameroun: 10 séparatistes "neutralisés" selon le gouvernement, qui dément la mort de civils

Cameroun: 10 séparatistes "neutralisés" selon le gouvernement, qui dément la mort de civils