mis à jour le

Photo extraite de la page Facebook d'Aswat © DR
Photo extraite de la page Facebook d'Aswat © DR

Les homosexuels marocains font leur coming-out

Ils ont lancé une campagne sur Internet, afin de mieux défendre leurs droits.

«L’Amour pour tous», c’est le thème de la cyber-campagne que viennent de lancer des militants LGBT (Lesbiennes, gay, bi et trans) au Maroc. En prévision de la Journée mondiale contre l’homophobie qui se célèbre le 17 mai prochain, la campagne appelle tous les homosexuels et les gay-friendly marocains à des «manifestations paisibles», à travers tout le pays. Objectif, réclamer la dépénalisation de l’homosexualité dans le royaume chérifien.

Dans un communiqué publié  en arabe par la revue gay homo en ligne Aswat et repris par le magazine d’information Le Mag, le plan d’action de la cyber-manif est détaillé: communiqués, messages et photos via les réseaux sociaux.

Dans son communiqué, Aswat explique le bien fondé de son action:

«Libérer et protéger par le droit, les minorités sexuelles de la société, n’est en rien violation des libertés, des droits ou des valeurs religieuses d’autrui.»

L’article 489 du code pénal marocain condamne «les actes licencieux ou contre nature avec un individu du même sexe». Sur cette base, l’homosexualité est passible de 6 mois à 3 ans de prison et d’une amende allant de 12 à à 1.200 dirhams.

Selon l’association KifKif (principale association LGBT au Maroc, encore illégale), près de 5.000 personnes seraient passées devant les tribunaux, depuis 1956 (indépendance du Maroc) pour des accusations d’homosexualité.

Lu sur Aswat

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Le site de la commission électorale piraté au Ghana avant l'annonce des résultats  Les girafes, ces «gentils géants» menacés d'extinction  L'Angola nomme sa nouvelle autoroute Fidel-Castro, mauvaise idée 

homosexualité

Sexualité

Deux hommes condamnés pour homosexualité en Côte d'Ivoire, une triste première

Deux hommes condamnés pour homosexualité en Côte d'Ivoire, une triste première

Moeurs

Au Maroc, un procès ravive le débat sur la pénalisation de l’homosexualité

Au Maroc, un procès ravive le débat sur la pénalisation de l’homosexualité

AFP

Tunisie: peine réduite en appel pour un étudiant condamné pour homosexualité

Tunisie: peine réduite en appel pour un étudiant condamné pour homosexualité

LGBT

AFP

Tunisie: des associations réclament la fin des discriminations envers les LGBT

Tunisie: des associations réclament la fin des discriminations envers les LGBT

LGBT

Le Nigeria est effrayé par la légalisation du mariage gay aux Etats-Unis

Le Nigeria est effrayé par la légalisation du mariage gay aux Etats-Unis

LGBT

Le procès de deux gays reflète le débat qui polarise le Maroc

Le procès de deux gays reflète le débat qui polarise le Maroc

Afrique

AFP

Accord Canal+ et CAF pour la diffusion de la CAN en Afrique francophone

Accord Canal+ et CAF pour la diffusion de la CAN en Afrique francophone

AFP

Afrique du Sud: test d'un nouveau vaccin contre le sida

Afrique du Sud: test d'un nouveau vaccin contre le sida

AFP

Afrique du Sud: l'ANC rejette "l'appel" à la démission de Jacob Zuma

Afrique du Sud: l'ANC rejette "l'appel" à la démission de Jacob Zuma