mis à jour le

Kenya: deux Iraniens accusés de terrorisme condamnés à la prison à vie

Deux ressortissants iraniens jugés à Nairobi pour possession d'explosif en vue de commettre des attentats au Kenya ont été condamnés lundi à la prison à vie, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les deux Iraniens, Ahmed Mohammed et Sayed Mansour, avaient été arrêtés en juin 2012 et leur interrogatoire avait conduit la police à 15 kg de RDX, un puissant explosif militaire, cachés dans un golf de Mombasa, deuxième ville du pays et important centre touristique sur la côte de l'océan Indien, selon l'accusation.

Le tribunal les a condamnés chacun à la perpétuité pour "acte destiné à causer de graves blessures", à 10 ans pour "possession d'explosifs" et 15 ans pour "préparation d'un acte criminel", précisant que les peines seraient confondues.

"Je frémis en imaginant l'étendue des dégâts qu'il aurait pu nous être donné de voir", a déclaré le juge Kiarie Waweru Kiarie en rendant le verdict dans la capitale kényane Nairobi.

"J'ai entendu leurs appels à la clémence", a poursuivi le magistrat, mais "les cris des victimes de précédents attentats ont été plus forts".

Les deux accusés avaient été déclarés coupables jeudi, le tribunal estimant que l'accusation avait réussi à prouver qu'ils faisaient bien partie d'un groupe ayant caché les explosifs en vue d'un attentat.

Peu après l'arrestation et l'inculpation des deux hommes, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, avait accusé l'Iran de préparer des attentats contre des intérêts de son pays au Kenya.

Les avocats des deux accusés avaient affirmé qu'ils avaient été interrogés peu après leur arrestation par des membres des services israéliens du renseignement, ce que le parquet avait démenti.

AFP

Ses derniers articles: Centrafrique: une sépulture  Tchad: des rébellions qui s'agitent mais restent affaiblies  Tchad: des rébellions armées inquiètent de nouveau 

terrorisme

AFP

Burkina et Côte d’Ivoire veulent lutter "ensemble" contre le terrorisme

Burkina et Côte d’Ivoire veulent lutter "ensemble" contre le terrorisme

Djihadisme

Au Mali, l'armée française ne comprend pas que la rébellion islamiste est ancrée dans la population

Au Mali, l'armée française ne comprend pas que la rébellion islamiste est ancrée dans la population

Terrorisme

L'Etat islamique menace l'Algérie

L'Etat islamique menace l'Algérie

prison

AFP

Cameroun: 25 ans de prison

Cameroun: 25 ans de prison

AFP

Afrique du Sud: prison pour deux fermiers blancs coupables d'avoir enfermé un Noir dans un cercueil

Afrique du Sud: prison pour deux fermiers blancs coupables d'avoir enfermé un Noir dans un cercueil

AFP

Soudan: prison ferme pour un journaliste après un article sur la famille Béchir

Soudan: prison ferme pour un journaliste après un article sur la famille Béchir