mis à jour le

Assainissement du dépôt de transit de Lafiabougou : L’action de la CODEM salutaire mais insuffisante

Evacuation du dépôt d’ordure (photo L’Indépendant)

Malgré la grande opération d’assainissement lancée jeudi 2 mai dernier, tambour battant par la Convergence pour le Développement du Mali, force est de constater que la situation du dépôt de transit de Lafiabougou, n’a pas évolué d’un iota. La montagne d’ordures qui se dresse devant  nous près du cimetière de Lafibougou, continue de susciter le mécontentement des populations riveraines. A cela s’ajoute également, l’inaction de la mairie de la commune IV qui ne fait rien d’autre que de constater les dégâts. Signalons que le soutien de la mairie à l’opération de la CODEM, n’a été que verbal.

Rappelons que c’est l’enquête publiée par le quotidien l’Indépendant intitulée  » Une bombe à retardement  » dans son édition du 22 avril dernier, qui a mis le feu aux poudres.

Cette situation avait conduit les jeunes du quartier à se mobiliser dès le jeudi 25 avril dernier pour braver l’état d’urgence en vigueur en organisant une manifestation publique ponctuée par des échauffourées qui les ont opposés aux forces de l’ordre. Craignant une détérioration de la paix sociale et pour soulager les populations riveraines, la Convergence pour le Développement du Mali présidée par l’honorable Housseini Amion Guindo, avait initié unilatéralement une action le mercredi 1er mai dernier en vue de débarrasser le quartier de ce tas d’immondices. Manifestant leur solidarité à ce geste louable, des particuliers avaient décidé que ces ordures soient déversées dans leurs champs situés à des kilomètres hors de Bamako. Il faut reconnaitre malgré tout, que l’action menée par la CODEM a été salutaire mais lorsqu’on fait un tour dans ce dépôt, elle ressemble au prélèvement d’une goutte d’eau dans un océan. Cependant, cette situation n’est pas irréversible car si les autres formations politiques par souci d’être de véritables acteurs du développement, s’associaient à l’action de la CODEM, le résultat serait certainement meilleur. Ce qui veut tout simplement  dire que la CODEM avec toute sa bonne volonté ne peut à elle seule, mettre fin au calvaire des populations riveraines de ce dépôt d’où l’implication de tous les acteurs. Un engagement qui concorde parfaitement avec les paroles d’un proverbe béninois qui dit que   » Si tous les fils du continent africain venaient par leurs mains assemblées boucher les trous de la jarre percée, le pays serait sauvé « .

Maciré DIOP

assainissement

Nabil

Appel à résumés pour l'atelier d'apprentissage et d'échanges :

Appel à résumés pour l'atelier d'apprentissage et d'échanges :

Nabil

Eau et assainissement à Bobo-Dioulasso :

Eau et assainissement à Bobo-Dioulasso :

Zénith Balé

Le secteur  eau hygiène assainissement et la présidentielle de 2013 : Soumi propose 20 milliards par an, pour résorber les déficits

Le secteur eau hygiène assainissement et la présidentielle de 2013 : Soumi propose 20 milliards par an, pour résorber les déficits

dépôt

AFP

Dépôt des candidatures pour les élections au Zimbabwe

Dépôt des candidatures pour les élections au Zimbabwe

AFP

Bois tropicaux: dépôt de bilan du groupe Rougier, très implanté en Afrique

Bois tropicaux: dépôt de bilan du groupe Rougier, très implanté en Afrique

AFP

Libye: au moins 29 morts dans l'explosion d'un dépôt d'armes

Libye: au moins 29 morts dans l'explosion d'un dépôt d'armes

Lafiabougou

Kayes Infos

Kayes : L’INPS de Kayes soulage ses clients et les populations de Lafiabougou

Kayes : L’INPS de Kayes soulage ses clients et les populations de Lafiabougou

Nabil

Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu