mis à jour le

«Val-de-Grâce pour tous», le slogan des internautes algériens

Les internautes algériens ne sont pas tendres avec le président algérien, hospitalisé pour un accident ischémique, dont les autorités insistent pour en minimiser la gravité. L'hospitalisation de Abdelaziz Bouteflika au Val-de-Grâce, à l'heure même où des Algériens atteints du cancer subissent des pénuries récurrentes de médicaments et une très mauvaise prise en charge, a été vivement critiquée. Un groupe d'internautes a ainsi organisé, le 4 mai, un sit-in à l'entrée du Centre Pierre et Marie Curie (CPMC) de l'hôpital Mustapha, sous le slogan : «Le Val-de-Grâce pour tous !». «Nous devons nous indigner de la situation actuelle des cancéreux condamnés à mourir alors que les dirigeants et leurs clans se font soigner à Paris et Genève», est-il noté sur la page facebook des protestataires indignés. Ils poursuivent : «Le président Bouteflika est hospitalisé à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce à Paris. En 14 ans de règne, il a dépensé plus de 800 milliards de dollars sans pouvoir construire un hôpital digne de ce nom.» Une photo circulant sur les réseaux sociaux montre, par ailleurs, un jeune homme devant l'hôpital militaire français brandissant une pancarte, portant l'inscription : «Ya Bouteflika, 20 000 cancéreux condamnés à mort d'ici 2014». Algérie network, portail de la diaspora algérienne, estime, à ce propos, que l'hospitalisation de Abdelaziz Bouteflika au Val-de-Grâce est «un aveu de faillite du système». «Cette énième hospitalisation à l'étranger du président de la République repose, plus fortement encore, la question de l'état des infrastructures sanitaires et de la qualité de la médecine en Algérie», peut-on lire sur le site en question, rappelant que des millions de malades, dont des centaines atteints de pathologies graves, n'ont ni les moyens ni les prises en charge pour aller se faire soigner, au même titre que les gouvernants et leurs familles, dans des structures sanitaires étrangères performantes. «Le départ à l'étranger pour des soins ou des examens médicaux du chef de l'Etat vient démontrer, une fois de plus, la double vitesse du système de santé algérien ; les Algériens, selon leur condition sociale et selon le pouvoir dont ils disposent, ne sont pas égaux même devant la maladie. C'est donc l'ensemble du système politique algérien fondé sur l'exclusion du plus grand nombre qui doit être changé pour un système égalitaire et solidaire», tranche le site Algérie network. Le blog Hocine culture s'interroge, lui aussi, sur le choix du Val-de-Grâce : «Bouteflika n'a rien de bien inquiétant selon les barons du FLN. Il est bien résistant. Alors, pourquoi un hôpital militaire en France ? Il a peut-être la phobie des médecins algériens, comme il en a envers les journalistes de son pays. Il est comme ça, Bouteflika. Mais rassurons-nous : selon les barons du FLN, il est encore capable de rempiler pour un autre mandat.» Les internautes algériens n'en perdent pas leur sens de l'humour pour autant. Dès l'annonce de l'hospitalisation du président algérien au Val-de-Grâce, une revendication a émergé sur facebook : «Le peuple algérien veut rendre visite au Président hospitalisé en France...»  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

internautes

AFP

En Algérie, colère et débrouille chez les internautes privés de connexion

En Algérie, colère et débrouille chez les internautes privés de connexion

La rédaction

Algérie: les internautes sauvent la vie d'une fillette de 5 ans

Algérie: les internautes sauvent la vie d'une fillette de 5 ans

Djamila Ould Khettab

L’affaire du “baiser de Nador” : Internautes et hacktivistes continuent de se mobiliser

L’affaire du “baiser de Nador” : Internautes et hacktivistes continuent de se mobiliser

Algériens

AFP

Attaque

Attaque

AFP

Une panne géante d'internet replonge les Algériens dans "la préhistoire"

Une panne géante d'internet replonge les Algériens dans "la préhistoire"

Mode de vie

Les centre commerciaux: un lieu où les jeunes algériens «flirtent» et enlèvent le voile

Les centre commerciaux: un lieu où les jeunes algériens «flirtent» et enlèvent le voile