mis à jour le

Augmentation du prix du gaz : Les explications peu convaincantes de Patiendé

Difficultés de l'Etat à honorer les subventions, tensions de trésorerie à la SONABHY, changement du cours du dollar, etc. Ce sont, entre autres, les raisons invoquées par le ministre du Commerce, Arthur Patiendé Kafando, pour justifier la dernière augmentation du prix du gaz. Las ! Les explications et chiffres débités n'ont véritablement pas convaincu les journalistes du bien-fondé de la mesure. C'était dans la soirée du 3 mai 2013 dans la salle de rencontres du ministère.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

augmentation

AFP

Fraîchement élus, les parlementaires kényans veulent une augmentation

Fraîchement élus, les parlementaires kényans veulent une augmentation

AFP

L'Afrique du Sud recommande une augmentation de 8% au plus des frais universitaires

L'Afrique du Sud recommande une augmentation de 8% au plus des frais universitaires

AFP

Augmentation de la présence militaire française en Côte d'Ivoire

Augmentation de la présence militaire française en Côte d'Ivoire

prix

AFP

Le Prix Orisha 2017 attribué au vidéaste congolais Ori Huchi Kozia

Le Prix Orisha 2017 attribué au vidéaste congolais Ori Huchi Kozia

AFP

Cacao : la Côte d'Ivoire maintient inchangé le prix d'achat garanti aux producteurs pour 2017-18

Cacao : la Côte d'Ivoire maintient inchangé le prix d'achat garanti aux producteurs pour 2017-18

AFP

Prix du HCR pour le négociateur de la libération des filles de Chibok

Prix du HCR pour le négociateur de la libération des filles de Chibok

gaz

AFP

Kenya: la police disperse 3.000 manifestants au gaz lacrymogène

Kenya: la police disperse 3.000 manifestants au gaz lacrymogène

AFP

L'Algérie veut reprendre l'exploration du gaz de schiste

L'Algérie veut reprendre l'exploration du gaz de schiste

AFP

Gaz lacrymogène, pneus brûlés et vive tension au Kenya

Gaz lacrymogène, pneus brûlés et vive tension au Kenya