mis à jour le

Selon Amar Ghoul, Bouteflika « s’est bien rétabli » et « il va bientôt rentrer au pays »

Amar Ghoul est sûr de lui. Ayant raté un rendez-vous international de l'islamisme politique qui se tenait à quelques kilomètres de lui à l'occasion du 5e Congrès du MSP, le ministre des Travaux publics a tenu à faire entendre sa propre musique. En l'absence d'une communication institutionnelle suffisamment crédible et audible, il a « décidé » que « le président de la République s'est rétabli » et qu'il va bientôt rentrer au pays.

La nature ayant horreur du vide, Amar Ghoul a «décidé» de créer un «club de la presse qui regroupe des journalistes qui activent dans la sérénité». Le chef de TAJ, un parti de « tous les Algériens », veut ainsi se substituer aux syndicats des journalistes qui n'ont existé que dans les salons et les commémorations.

Mais ce qui est étrange dans les déclarations du leader islamiste, qui s'est modernisé à force de marcher sur le bitume des autoroutes, est cette affirmation selon laquelle «le président de la République va mieux » et qu'il va «bientôt rentrer au pays». Si cette dernière information s'apparente à une évidence, la première est plutôt à mettre sur le dos de l'ambiance du moment qui fait que des hommes «politiques» n'ont d'autres atouts à faire valoir que l'allégeance au chef.

Mais que peut-on attendre d'un homme «incolore et inodore» qui croit dur comme fer que son parti n'a pas d'identité politique ? « C'est un parti de tous les Algériens », aime-t-il dire. Les autres ne sont pas Algériens ? Apparemment, oui. Seul Amar Ghoul, qui n'a d'identité que les projets de l'Etat algérien, croit à cette affirmation somme toute invraisemblable. Pour le reste, la décantation va être sûrement faite avant même les présidentielles.

E. W

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

Bouteflika

AFP

Bouteflika presse Paris de reconnaître les souffrances liées

Bouteflika presse Paris de reconnaître les souffrances liées

AFP

Panama Papers: Bouteflika se désiste après des excuses du Monde

Panama Papers: Bouteflika se désiste après des excuses du Monde

AFP

Algérie: le Premier ministre évincé bien placé pour succéder

Algérie: le Premier ministre évincé bien placé pour succéder