mis à jour le

Loi de finances rectificative 2013 : Le rapport du groupe suivi budgétaire a été publié

Le Groupe suivi budgétaire vient de publier son Rapport d'analyse du projet de loi de finances rectificative 2013. Le 30 avril 2013, au cours d'une conférence de presse, les responsables du Groupe suivi budgétaire  ont fait l'économie du document.

Mise en place par les organisations de la société civile pour contribuer à la bonne gouvernance budgétaire publique, dans l'espoir de réduire les inégalités pour le développement durable profitable à tous, le Groupe suivi budgétaire tient à jouer pleinement sa partition. Le Mardi 30 avril 2013, au cours d'une conférence de presse organisée à la Maison de la presse, les responsables du groupe suivi budgétaire ont fait l'économie du rapport d'analyse du projet de loi de finances rectificative 2013. Pour présenter la synthèse du rapport d'analyse du projet de loi de finances rectificative 2013, Souleymane Sangaré, Président du groupe de suivi budgétaire, était accompagné par Cherif Ben Alwata du CSRCP ;  Oumar Dembélé, responsable plaidoyer et Souleymane Dembélé, responsable plaidoyer secteur santé. Dans sa présentation, il a indiqué que ce rapport a été élaboré dans un contexte marqué par les effets de la crise sociopolitique du 22 mars 2012  ayant entrainé la suspension de l'aide publique au développement de la plupart des bailleurs de fonds. A cela, il a suggéré d'ajouter la crise sécuritaire et ses conséquences sur les régions du nord du pays. « Ces crises ont impacté négativement les projections faites par le Gouvernement notamment en matière de croissance avec une révision a la baisse du taux qui est passé de 5,5% a -3,1% en 2012 et les prévisions de 2013 tablent sur un taux de croissance beaucoup plus optimiste de 4,4%.Dans un tel contexte, il dira que le budget 2012, essentiellement financé sur ressources propres, est celui qui a le plus subi les chocs. Selon lui, la loi de finances initiale 2013 a également été conçue sur la base des seules ressources propres avec l'espoir d'un retour à la normale dès que la situation sociopolitique le permettrait. « La loi de finances rectificative en cours d'élaboration s'effectue dans un contexte de retour progressif à une situation de normalité », a-t-il déclaré. Le rapport d'analyse est organisé autour de trois points : l'analyse de l'évolution des priorités de l'Etat à travers une analyse des allocations budgétaires des différents axes du CSCRP ; l'analyse de l'évolution des allocations budgétaires des principaux secteurs ; et la présentation de quelques messages de plaidoyer pour une meilleure prise en compte des préoccupations de populations dans la loi de finances rectificative 2013. `Sur ce dernier aspect, Oumar Dembélé dira, à l'attention des autorités nationales,  que le groupe suivi budgétaire souhaite la réduction des écarts assez importants entre dépenses courantes et dépenses en capital en 2013 et exhorte un engagement dans le renforcement de la mobilisation des ressources internes à moyen terme. Il a aussi demandé  de tout mettre en ½uvre pour que les services essentiels retrouvent au minima un niveau de financement pré-crise. Dans le domaine de l'agriculture et de la sécurité alimentaire, le groupe suivi budgétaire a appelé le gouvernement, à court terme, à assurer la bonne préparation de la campagne agricole 2013-2014. Par ailleurs, les partenaires techniques et financiers ont été invités à évaluer les résultats et l'impact de l'aide versée dans le passé, en particulier au nord, afin de respecter l'aide au développement au Mali à partir de cette évaluation. Quant aux organisations de la société civile, elles ont été invitées à une réflexion en vue de leur meilleure implication dans le suivi budgétaire.

Assane Koné

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

loi

AFP

La Tunisie vote une loi contre les violences faites aux femmes

La Tunisie vote une loi contre les violences faites aux femmes

AFP

L

L

AFP

Côte d'Ivoire: l'ASEC Mimosas fait la loi lors du derby ivoirien

Côte d'Ivoire: l'ASEC Mimosas fait la loi lors du derby ivoirien

finances

AFP

Afrique du Sud: plainte de l'opposition contre le ministre des Finances pour corruption

Afrique du Sud: plainte de l'opposition contre le ministre des Finances pour corruption

AFP

Tunisie: limogeage de la ministre des Finances et celui de l'Éducation

Tunisie: limogeage de la ministre des Finances et celui de l'Éducation

AFP

En Afrique du Sud, Zuma limoge son ministre des Finances

En Afrique du Sud, Zuma limoge son ministre des Finances

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013