mis à jour le

Talents Cachés : Kader Fofana, la pépite de la Berrichonne de Châteauroux

Talents Cachés, la tribune d'expression des jeunes champions, est allé à la découverte du colosse défenseur de la Berrichonne de Châteauroux Kader Fofana.

Ivoirien de naissance, malien de  sang et de c½ur, Kader Fofana, le colosse latéral gauche de la Berrichonne de Châteauroux balbutie ses premiers dribles à Sol Béni, le complexe sportif de l'Association Sportive des Employés de Commerce (ASEC) d'Abidjan. Gamin teigneux, percutant et efficace, il gravit avec célérité les échelons du célèbre Centre de formation de l'Asec-Mimosa (Abidjan, Côte d'Ivoire). A la fois jovial et bouillant, passionné et courageux, le môme passe ses temps libres devant les écrans de télévision à consommer des matches de football dans le seul but de corriger ses lacunes. Kader Fofana progresse à pas de géant et nonobstant son jeune âge il est l'objet de convoitise des agents recruteurs.  « Après chaque séance d'entrainement à Sol Béni, mon entraineur ainsi que mon papa échangeaient avec des agents de joueur qui voulaient tous m'enrôler dans leurs écuries », se souvient-il. Défenseur rigoureux et constant dans la performance, le jeune Kader quitte prématurément sa Côte d'ivoire natale et le cocon familial pour Paris. C'est le Football Club de Gobelins, une équipe de la banlieue parisienne qui lui offre son hospitalité. Un exil parisien qui lui forge un tempérament de battant. Au Football Club de Gobelins, la pépite de Sol Béni enchaine les belles performances et réalise une somptueuse saison. Tranquille et altruiste, le pied gauche de Kader et son jeu de tête lui permettent parfois de quitter l'anonymat pour s'offrir les frissons du buteur. C'est à la fin d'une saison pleine d'émotion et de sensation que les dirigeants de la Berrichonne de Châteauroux lui font les yeux doux. Sans hésitation et conscient de ses énormes talents, Kader Fofana rejoint l'équipe Castelroussine et sa pathétique Stade Gaston petit. Au sein de la Berrichonne de Châteauroux, le colosse Kader qui culmine à 1m80 pour 76 kg incarne la jeunesse insouciante et triomphante de l'équipe de Châteauroux. Celui que ses copains surnomment le barrage infranchissable à cause des ses interventions décisives sur son côté de prédilection est désormais la coqueluche de toute une ville. « J'ai pris part à tous les matches des moins de 17 ans sous la houlette de Laurent Cadu mon entraineur. Je bosse dur afin d'avoir une place de titulaire indiscutable avec l'équipe professionnelle de la Berrichonne de Châteauroux », confie-t-il. Agressif dans les duels, toujours bien placé et affichant un mental de guerrier, Kader Fofana séduit, en raison de ses interventions souvent musclées, les fidèles du Stade Gaston petit. Ce grand admirateur de l'attaquant des Eléphants de la Côte d'Ivoire, Didier Drogba, et de Paris Saint Germain aimerait bien rejoindre le nid des Aigles du Mali afin de leur permettre de voler plus haut. «J'ai la nationalité ivoirienne, mais mon papa est un malien né en Côte d'Ivoire. Si le Mali me fait signe, c'est avec une grande joie que je répondrai à l'appel. J'aimerais bien porter cette tunique des Aigles du Mali afin d'apporter ma pierre à l'édifice pour l'essor du football malien », déclare Kader Fofana. En attendant une éventuelle convocation avec les aiglons du Mali, Kader Fofana travaille d'arrache-pied afin que son équipe de la Berrichonne de Châteauroux qui végète en ligue 2 retrouve la ligue 1 française.

Moussa Samba Diallo

talents

AFP

Cameroun: Bell encourage l'Afrique

Cameroun: Bell encourage l'Afrique

Steven LAVON

Exclu: Jean-Pierre Siutat, Président Fédération Française de BasketBall,

Exclu: Jean-Pierre Siutat, Président Fédération Française de BasketBall,

Nabil

Finales AIRTEL Jeunes Talents : L'ambiance était bobolaise

Finales AIRTEL Jeunes Talents : L'ambiance était bobolaise