mis à jour le

Une marche blanche à Casablanca pour dénoncer les viols d'enfants

Des centaines de personnes ont battu le macadam, dimanche sur la corniche de Casablanca, pour dénoncer le viol de la petite Wiam, agressée sexuellement et blessée d'une vingtaine de coups de faucille dans la région de Sidi Kacem en avril dernier, et les violences contre les enfants en général.

en lire plus

MAP

Ses derniers articles: Aide marocaine au peuple malien: l'hôpital de campagne marocain en cours d'installation  Les initiatives solidaires du Maroc confortent sa position d'acteur incontournable en Afrique de l'Ouest (universitaire)  La cérémonie de remise des diplômes aux lauréats de la FP, une consécration de l’engagement royal en faveur de la promotion du secteur (ministre) 

marche

AFP

Sénégal: un violent incendie ravage un marché historique de Dakar

Sénégal: un violent incendie ravage un marché historique de Dakar

AFP

Accident minier en RDC: les "creuseurs", premier maillon d'un marché souvent opaque

Accident minier en RDC: les "creuseurs", premier maillon d'un marché souvent opaque

AFP

Une "trahison": le Covid en Afrique offre un nouveau marché aux corrompus

Une "trahison": le Covid en Afrique offre un nouveau marché aux corrompus

Casablanca

AFP

Casablanca renaît avant le déconfinement officiel

Casablanca renaît avant le déconfinement officiel

AFP

Coronavirus: livraisons commando pour les mères célibataires de Casablanca

Coronavirus: livraisons commando pour les mères célibataires de Casablanca

AFP

Orange inaugure

Orange inaugure

viols

AFP

Procès pour viols massifs en 2018 en RDC: audiences délocalisées

Procès pour viols massifs en 2018 en RDC: audiences délocalisées

AFP

RDC: un chef rebelle jugé pour des viols massifs en 2018, Mukwege partie civile

RDC: un chef rebelle jugé pour des viols massifs en 2018, Mukwege partie civile

AFP

Nés des viols en Libye, les enfants "sans nom" du Nigeria

Nés des viols en Libye, les enfants "sans nom" du Nigeria