mis à jour le

Elections municipales du 02 décembre 2013 : Le CDP dirige 317 communes

Le CDP assure l'exécutif local de 317 sur 369 communes. Quant à la suspension de Anatole Bonkoungou de l'arrondissement 4 de Ouagadougou, elle demeure et les enquêtes approfondies se poursuivent. C'est ce qui ressort de la 49e session ordinaire du bureau politique national du CDP tenue le 04 mai 2013 au Conseil burkinabè de chargeurs (CBC) à Ouagadougou. Informations sur la vie du parti, bilan des élections municipales complémentaires du 17 février, renouvellement des structures de base du parti, échanges sur les cotisations, c'était là les points à l'ordre du jour de cette rencontre.

Depuis la proclamation des résultats des élections municipales complémentaires du 17 février 2013, le CDP n'avaient pas tenu de session du bureau politique. Pourtant comme le prescrivent les textes, le secrétariat exécutif doit soumettre au bureau politique national le rapport sur ces élections complémentaires pour appréciation. C'est désormais chose faite.

Le parti au pouvoir est sorti victorieux du double scrutin municipal et législatif. « Nous sommes très satisfaits de ce bilan parce que quand nous faisons le point, en terme quantitatif sur plus de 18 000 conseillers, le CDP s'en sort avec plus de 12 000 conseillers municipaux », soutient Assimi Kouanda, le secrétaire exécutif national.

Sur les 369 communes où les élections locales se sont déroulées, « le CDP est non seulement présent mais assure l'exécutif local dans 317 », se réjouit le patron du parti au pouvoir. C'est pourquoi il a saisi cette session ordinaire du bureau politique de son parti pour « remercier le peuple burkinabè de la confiance qu'il a placé au CDP en élisant à une si forte majorité les conseillers municipaux ».

L'autre point important a concerné les débats et la réflexion sur le renouvellement des structures de base du CDP. « Au dernier congrès, une des conclusions a été de renouveler les structures du parti après les élections municipales et législatives couplées. Nous avons échangé avec les membres du bureau politique sur cette question », a précisé Assimi Kouanda.

Le nerf de la guerre ne pouvait être occulté. « Comment mieux organiser l'entrée des cotisations, comment faire les répartitions des cotisations des militants, quel montant va pour les activités à la base et quel montant va pour les activités à un autre échelon ? » Ainsi donc, les premiers responsables du parti présidentiel ont discuté argent à cette 49e session ordinaire.

Anatole Bonkoungou : Maire CDP suspendu des instances de son parti

L'occasion faisant le larron, les journalistes sont revenus sur la question de l'arrondissement 4 de Ouagadougou ou le cas Anatole Bonkoungou. « La sanction est une sanction interne au niveau du CDP et elle n'est pas levée. Maintenant l'installation du maire, c'est les prérogatives de l'administration qui constate les élections de maire qui ont eu lieu et installe le maire. Ce n'est pas le parti qui installe le maire. Le parti n'est pas revenu sur sa décision, il approfondit toujours son enquête », soutient Assimi Kouanda.

Revenant sur les autres cas de non-respect de consignes de vote par certains conseillers municipaux, Assimi Kouanda dira que « ce n'est pas spécifique au CDP ». « Nous sommes dans un grand parti et nous avons affaire à des élections locales. Dans ce genre d'élections, il arrive que les militants, momentanément privilégient leur propre intérêt individuel au détriment de l'intérêt collectif qui est porté par la direction du parti. Ça arrive, mais c'est des cas infirmes et mineurs. C'est aussi la dynamique et la vitalité interne au CDP », explique-t-il.

Moussa Diallo

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

élections

AFP

Au Tchad, les élections législatives jouent l'Arlésienne

Au Tchad, les élections législatives jouent l'Arlésienne

AFP

Niger: le calendrier des élections dévoilé, présidentielle et législatives fin décembre 2020

Niger: le calendrier des élections dévoilé, présidentielle et législatives fin décembre 2020

AFP

RDC: avis de gros temps 6 mois après l'euphorie des élections

RDC: avis de gros temps 6 mois après l'euphorie des élections

municipales

AFP

Togo: large victoire du parti au pouvoir aux municipales

Togo: large victoire du parti au pouvoir aux municipales

AFP

Togo: peu d'engouement pour les premières municipales depuis 32 ans

Togo: peu d'engouement pour les premières municipales depuis 32 ans

AFP

Le Togo tient ses premières élections municipales en plus de trente ans

Le Togo tient ses premières élections municipales en plus de trente ans

décembre

AFP

La présidentielle en Algérie fixée au 12 décembre

La présidentielle en Algérie fixée au 12 décembre

AFP

RDC: l'ONU prolonge le mandat de la Monusco jusqu'

RDC: l'ONU prolonge le mandat de la Monusco jusqu'

AFP

RDC: report des élections du 30 décembre dans deux zones de conflit

RDC: report des élections du 30 décembre dans deux zones de conflit