mis à jour le

RDC: le nombre de réfugiés centrafricains a doublé en l’espace d’un mois à Zongo

Le nombre de réfugiés centrafricains enregistrés par le HCR est passé, en un mois, de 6 000 à 13 860 dans la ville de Zongo, à 200 km au Nord-Est de Mbandaka (Equateur). Selon une mission conjointe Monusco-FARDC, effectuée du 29 avril au 1er mai, la ville de Zongo héberge également des réfugiés militaires avec leurs dépendants. [...]

Radio Okapi

Ses derniers articles: Plus de 7000 Burundais se sont réfugiés en RDC depuis le début de la crise  La RDC envisage de dépénaliser l'avortement pour lutter contre les bébés abandonnés  RDC: Comment mieux prendre en charge les victimes des viols 

réfugiés

AFP

Dans l'est de la France, des réfugiés africains confiants dans leur avenir

Dans l'est de la France, des réfugiés africains confiants dans leur avenir

AFP

Burkina : faim et inquiétude pour les réfugiés fuyant les violences dans le Nord

Burkina : faim et inquiétude pour les réfugiés fuyant les violences dans le Nord

AFP

Des réfugiés soudanais dans les ténèbres d'un camp reculé en RDC

Des réfugiés soudanais dans les ténèbres d'un camp reculé en RDC

centrafricains

AFP

Les militaires centrafricains de retour au carrefour stratégique de Kaga Bandoro

Les militaires centrafricains de retour au carrefour stratégique de Kaga Bandoro

AFP

Les "repats", Centrafricains expatriés rentrés dans leur pays en crise

Les "repats", Centrafricains expatriés rentrés dans leur pays en crise

AFP

Sur le fleuve Oubangui, les "péages" des groupes armés centrafricains

Sur le fleuve Oubangui, les "péages" des groupes armés centrafricains

doublé

AFP

Tunisie: le jihadiste tué dans la nuit était le "cerveau" du récent double attentat

Tunisie: le jihadiste tué dans la nuit était le "cerveau" du récent double attentat

AFP

CAN-2019: le Ghana double le Cameroun, le Bénin qualifié

CAN-2019: le Ghana double le Cameroun, le Bénin qualifié

AFP

Un double attentat fait ressurgir en Tunisie le spectre de la violence

Un double attentat fait ressurgir en Tunisie le spectre de la violence