mis à jour le

Bintou Bagayoko : Une voyante dans la capitale du Banimonotié

La vie de l'homme est marquée par des phénomènes naturels et surnaturels. Bintou Bagayoko une voyante dans la capitale du Banimonotié nous parle des événements de 2013.

Le dimanche 28 avril 2013, Bintou Bagayoko communément appelée « Djinétigui Bintou » et ses disciples ont commémoré la  fête rituelle de l'année au quartier Hérémakono-nord. Traditionnellement, cet événement est fêtée en mars chaque année, cependant, compte tenu de l'état d'urgence cette année, la cérémonie  a été reportée au mois d'avril.

Selon nos sources Bintou Bagayoko est une femme qui depuis pendant sa jeunesse a eu des esprits invisibles « les djins ». Elle possède 10 « djins » dont  3 féminins : Maïmouna de Soutadounoun, Sanou Bouaré ani Wari Bouaré qui sont les plus puissants des « djins ». Les djins de Bintou  la renseignent sur tout ce qui doit se passer concernant un individu, une famille, une ville et la nation. Les renseignements qu'elle donne, demandent toujours des sacrifices qui font du bien et éviter le mal contre les humains. C'est dans ce cadre qu'elle organise chaque année une cérémonie rituelle au cours de laquelle elle et ses disciples dansent au rythme des « djins ». De temps à temps, Bintou appelée par ses « Karamoko », maître en français, annonce les événements de l'année et des aumônes nécessaires pour éviter les événements malheureux.

A titre d'exemple, le dimanche dernier Bintou a affirmé que l'année 2013 est une année où il y aura beaucoup de naissances, par conséquent elle a mis en garde les jeunes filles d'éviter l'avortement.

De même concernant, la sécurité nationale, Bintou a annoncé que les résultats des prochaines élections seront litigieux et elle demande à tous les citoyens de se comporter bien.

Au cours de la cérémonie, Alima Kéita, propriétaire de « djins » domiciliée à Bamako venue pour la circonstance a prié pour la nation.

Par ailleurs, en dehors des annonces publiques, Bintou Bagayoko  fait des consultations à domicile au quartier Médine de Bougouni suivant un programme qui s'étale de 14h à 18heures tous les Lundi, mercredi et  vendredi . C'est l'occasion pour beaucoup de personnes de connaître les facteurs liés à leur problème d'emploi, d'enfant, de mariage etc.

Envoyé spécial

Drissa Coulibaly

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

capitale

AFP

Le Burkina sous le choc d'un nouvel attentat sanglant au coeur de sa capitale

Le Burkina sous le choc d'un nouvel attentat sanglant au coeur de sa capitale

AFP

A Lagos, capitale africaine de la mode, "le trad, c'est swag"!

A Lagos, capitale africaine de la mode, "le trad, c'est swag"!

AFP

La Zambie envisage de déplacer sa capitale

La Zambie envisage de déplacer sa capitale