mis à jour le

Accès à la justice et la promotion des droits de l’homme : AMICAJ crée un espace d’échange à Bougouni

Dans le cadre de ses activités, l'Association Malienne pour l'Information, la Communication et l'Animation Juridique (AMICAJ) a organisé une conférence-débat  dans la cour de la Justice de Paix à Compétence étendue de Bougouni le 24 avril dernier.

En prélude à l'exposé du conférencier, M. Ousmane Fati, président de la JPCE de Bougouni, le maire de la commune urbaine M. Yaya Togola n'a pas manqué d'inviter les élèves venus de l'Institut de Formation des Elèves Maîtres (IFM), du Lycée Kalilou Fofana et des écoles fondamentales de Médine à suivre la conférence avec beaucoup d'attention. Car, le droit de l'homme va toujours de pair avec son devoir. Le maire a demandé aux élèves de  redoubler d'effort pour connaître l'histoire, la dignité nationale et  nos valeurs culturelles.

Par ailleurs, le coordinateur de l'AMICAJ, M. Ibrahim N'tji Doumbia a affirmé que la conférence se situe dans le cadre d'un projet financé par l'Agence Canadienne pour le Développement (ACD). L'AMICAJ, association des professionnels et praticiens de droit,  a initié le projet en question en vue de préparer la société civile malienne à la réforme judiciaire de notre pays, ajouta-le coordinateur.

Par la suite, le président du tribunal, M. Ousmane Fati, a, au cours de son exposé, sommairement  expliqué l'organisation, le fonctionnement, la procédure judiciaire de la justice malienne. Ce qui a permis aux participants de comprendre les différentes infractions de droit commun, les compétences des tribunaux et comment le citoyen lambda peut porter son affaire devant la justice.

Le conférencier a surtout mis l'accent sur la loi fondamentale, la Constitution, selon laquelle la justice est rendue au nom du peuple et pour le peuple.

Les représentants de la société civile, les élèves et les autres participants à la rencontré ont apprécié l'initiative de l'AMICAJ à sa juste valeur et ont souhaité la pérennisation d'un espace d'échange sur les questions des  droits de l'homme.

Seydou KONE

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

accès

AFP

Ethiopie: le gouvernement dénie

Ethiopie: le gouvernement dénie

AFP

L'Ethiopie accorde

L'Ethiopie accorde

AFP

Ethiopie: l'ONU réclame un accès humanitaire urgent au Tigré

Ethiopie: l'ONU réclame un accès humanitaire urgent au Tigré

justice

AFP

Sénégal: la justice refuse de libérer l'ex-président tchadien Habré (avocats)

Sénégal: la justice refuse de libérer l'ex-président tchadien Habré (avocats)

AFP

Afrique du Sud: la justice demande

Afrique du Sud: la justice demande

AFP

"Il buvait du sang": la justice finlandaise face aux atrocités de la guerre civile au Liberia

"Il buvait du sang": la justice finlandaise face aux atrocités de la guerre civile au Liberia

droits

AFP

Ethiopie: plus d'une centaine de civils tués en novembre au Tigré, selon la Commission éthiopienne des droits de l'homme

Ethiopie: plus d'une centaine de civils tués en novembre au Tigré, selon la Commission éthiopienne des droits de l'homme

AFP

Algérie: les femmes dans la rue pour leurs droits et contre le pouvoir

Algérie: les femmes dans la rue pour leurs droits et contre le pouvoir

AFP

Pour les droits des femmes en Tunisie, le grand écart entre loi et pratique

Pour les droits des femmes en Tunisie, le grand écart entre loi et pratique