mis à jour le

Front Uni pour la Sauvegarde de la Démocratie et la République Communique

Iba N’DIaye, vice-président

Le 30 avril 2013, devant la représentation nationale, le Gouvernement de Transition  à réaffirmé sa  détermination à organiser l’élection présidentielle au mois de juillet, confirmant ainsi l’engagement solennel contenu dans la Feuille de route adoptée le 29 janvier dernier par le Parlement.

Le FDR en prend acte. Il félicite le président de la République et le gouvernement de leur détermination à tenir les engagements pris devant le peuple malien et la communauté internationale.

Il les exhorte à redoubler d’efforts pour tenir les délais, malgré les difficultés qui ne manqueront pas.

Pour le FDR, tenir les élections en juillet, c’est contribuer à la stabilisation de la situation, donc au retour de la paix, des réfugiés et des déplacés internes dans leurs foyers. Le contraire reviendrait à tomber dans le piège des groupes armés qui veulent prendre en otage la Nation et le processus électoral.

Le FDR encourage le Gouvernement, en relation avec les forces internationales, à  prendre les mesures appropriées pour sécuriser la campagne électorale et le vote sur toute l'étendue du territoire national, particulièrement dans les régions du Nord.

Des mesures particulièrement doivent être prises pour assurer le vote des déplacés internes, de même que celui des réfugiés en relation avec les pays d’accueil et les agences compétentes de l’ONU.

Le FDR invite le Gouvernement à prendre les mesures appropriées pour une certification internationale des élections de 2013.

Toutes ces questions doivent faire l’objet d’un dialogue politique permanent entre le Gouvernement et la classe politique de manière à s’assurer d’un consensus suffisant sur les conditions générales de l’organisation du scrutin, conformément aux dispositions de la loi électorale, afin que les résultats de l’élection présidentielle de  juillet 2013 (organisées dans des circonstances exceptionnelles) soient acceptés et validés par tous les acteurs politiques, et par la communauté internationale.

Bamako, le 4 mai 2013                                                                          

P/ le FDR

 Le 1er Vice- Président

Ibrahima N'DIAYE

Commandeur de l’Ordre National

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

démocratie

AFP

Tunisie: un parti islamiste radical appelle

Tunisie: un parti islamiste radical appelle

Politique

Kabila, un "obstacle" à la démocratie pour l'opposition

Kabila, un "obstacle" à la démocratie pour l'opposition

Politique

En Afrique, le chemin vers plus de démocratie est semé d'embûches

En Afrique, le chemin vers plus de démocratie est semé d'embûches

république

AFP

République tchèque: le Togolais Francis Koné a fait taire les supporteurs racistes

République tchèque: le Togolais Francis Koné a fait taire les supporteurs racistes

AFP

Burkina: début des travaux pour une nouvelle Constitution et une Ve République

Burkina: début des travaux pour une nouvelle Constitution et une Ve République

AFP

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation