mis à jour le

Ziguinchor : 12 démineurs enlevés par des hommes armés à Kaylou

Au total, 12 démineurs dont 3 femmes travaillant pour l'opérateur sud-africain Mechem ont été enlevés par des hommes armés à Kaylou, dans la communauté rurale de Nyassia, département de Ziguinchor, a appris, samedi, l'APS.

''Les démineurs ont été enlevés vendredi entre 14heures et 15heures. Ils étaient sur le chantier entamé par l'ONG Handicap international et suspendu depuis l'année dernière'', a déclaré à l'APS une source qui a requis l'anonymat.

Selon la même source, ''ce kidnapping est peut-être en rapport avec l'interdiction par le Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC, rébellion) de déminer la zone''. ''Pour eux, déminer dans la zone est synonyme d'infraction'', a t-elle ajouté.

Le même contact a signalé que que le Gouverneur de Ziguinchor et Sous-préfet de Nyassia sont informés de l'enlèvement des démineurs.

''Des tractations sont en cours''' pour leur libération, a dit la source qui ignore l'identité des ravisseurs.

Le Centre national d'actions antimines au Sénégal (CNAMS) a confirmé l'enlèvement des démineurs de l'opérateur sud-africain Mechem.

Selon le CNAMS, ils ont été enlevés alors qu'ils procédaient à une opération de vérification sur le site de Kaylou. Le matériel de déminage n'a pas été emporté par les ravisseurs, précise t-on encore.

La localité de Kaylou est un ancien chantier de déminage entamé par Handicap international. Des individus ont nuitamment fait incursion sur le site en 2011, en saccageant le balisage et laissé sur place l'inscription: ''Attention danger de mort, Atika'', nom de l'aile combattante du MFDC.

Le CNAMS, des ONG dont Appel de Genève et APRAN, le MFDC et la partie bissau-guinéenne se sont réunis en mars dernier à Sao-Domingo (Guinée-Bissau) pour discuter sur les modalités d'accélération du processus de déminage en Casamance.

Au cours de cette rencontre, des éléments du mouvement indépendantiste se réclamant de l'aile de César Atoute Badiate, chef d'Atika, ont déclaré que la ''zone rouge est atteinte'', estimant qu' ''au-delà de cette zone rouge, la sécurité des démineurs n'est plus garantie''.

Aps

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Ziguinchor

group promo consulting

Ziguinchor : le corps d'un pêcheur retrouvé samedi,

Ziguinchor : le corps d'un pêcheur retrouvé samedi,

group promo consulting

Ziguinchor : les détenus ont arrêté de faire la grève de la faim

Ziguinchor : les détenus ont arrêté de faire la grève de la faim

group promo consulting

HAUSSE DU MONTANT DES INSCRIPTIONS  Les étudiants de Ziguinchor haussent le ton

HAUSSE DU MONTANT DES INSCRIPTIONS Les étudiants de Ziguinchor haussent le ton

hommes

AFP

Somalie: le pape implore "la conversion des hommes violents"

Somalie: le pape implore "la conversion des hommes violents"

AFP

Les écarts de fécondité des hommes dans le monde plus importants que ceux des femmes

Les écarts de fécondité des hommes dans le monde plus importants que ceux des femmes

AFP

Egypte: 17 hommes jugés

Egypte: 17 hommes jugés

armes

AFP

Centrafrique: dialogue avec les groupes armés primordial, selon le président

Centrafrique: dialogue avec les groupes armés primordial, selon le président

AFP

Centrafrique: accord de cessez-le-feu entre groupes armés

Centrafrique: accord de cessez-le-feu entre groupes armés

AFP

Centrafrique: il faut "s'attaquer aux finances" des groupes armés

Centrafrique: il faut "s'attaquer aux finances" des groupes armés