mis à jour le

Inondations au Niger : deux enfants morts, 2000 sans-abris

De fortes pluies en plein désert du Niger, dans la région d'Agadez, ont provoqué la mort de deux enfants. Près de 2000 personnes se sont retrouvées sans abri après les inondations causées par ces pluies. "Deux jeunes enfants ont été emportés par les eaux et une femme a été blessée après une pluie à Iférouane", une localité de cette région reculée, a indiqué le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) à Niamey dans son dernier bulletin.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

inondations

AFP

Centrafrique: au moins 28.000 sans-abris après des inondations inédites

Centrafrique: au moins 28.000 sans-abris après des inondations inédites

AFP

Niger: les inondations forcent 23.000 personnes

Niger: les inondations forcent 23.000 personnes

AFP

Niger: les sinistrés des inondations se réfugient sur les hauteurs de Niamey

Niger: les sinistrés des inondations se réfugient sur les hauteurs de Niamey

Niger

AFP

Peur et colère dans l'ouest du Niger après une triple attaque meurtrière

Peur et colère dans l'ouest du Niger après une triple attaque meurtrière

AFP

Covid-19: le Niger redoute de nouvelles violences

Covid-19: le Niger redoute de nouvelles violences

AFP

Coronavirus au Niger : dix manifestants écroués dans une prison de haute sécurité

Coronavirus au Niger : dix manifestants écroués dans une prison de haute sécurité

enfants

AFP

Au Sénégal, des enfants des rues cherchent

Au Sénégal, des enfants des rues cherchent

AFP

En Côte d'Ivoire, grâce aux femmes, des enfants désertent les plantations de cacao pour l'école

En Côte d'Ivoire, grâce aux femmes, des enfants désertent les plantations de cacao pour l'école

AFP

Cameroun anglophone: 22 villageois dont 14 enfants tués, selon l'ONU

Cameroun anglophone: 22 villageois dont 14 enfants tués, selon l'ONU