mis à jour le

Des témoignages assurent que des milliers de nahdhaouis s’entrainent au maniement des armes

Radio Express.Fm à invité , mercredi dernier 2 mai ,le journaliste d'investigation français  Nicolas Beau ,spécialiste de la Tunisie et co-auteur du livre «la régente de Carthage» .Mr Beau était l'invité de la matinale Expresso. La question du jour : la publication sur sa page Facebook d'un article sur les forces politiques en présence en Tunisie.

Dans le détail, Nicolas Beau a traité de la solitude et de l’isolement du Président provisoire de la république Moncef  Marzougui et de ses pouvoirs limités, des préparatifs du mouvement islamiste Ennahdha au pouvoir pour imposer sa mainmise sur le pays et d'informations faisant état de l'entraînement de milliers de ses adhérents au maniement d'armes dans des camps en Tunisie, et de l'initiative de Beji Caid Essebsi (BCE) ,ex-premier ministre et président fondateur du mouvement d’opposition « Nidaa Tounes » .

Concernant cette initiative, après avoir rappelé le profil des 12 collaborateurs de BCE (Syndicalistes, technocrates, anciens ministres) et de ses objectifs (reconstruire une opposition divisée, mordre sur l'électorat populaire, séduire les adhérents de l'ex RCD, réunir un tiers des électeurs face aux islamistes), a laissé entendre que BCE, en raison du fait qu'il n'a aucune chance d'occuper un poste politique au regard de son âge, roulerait pour le producteur de cinéma et de télévision tunisien, Tarek Ben Ammar.

Nicolas Beau, qui était interviewé par Wassim Ben Larbi, a qualifié le Président Marzouki d'«homme politique isolé » et de « coupé de la réalité » et déclaré que la rencontre qu'il a eu avec lui n'a pas eu « une dimension d'entretien » en ce sens où Le Président provisoire n'avait pas souhaité carrément l'échange de vues.

S'agissant d'Ennahdha, il a révélé que « les dirigeants d'Ennahdha se préparent au pire, voire à une confrontation avec les nostalgiques du Benalisme ». Selon des informations recueillies par le journaliste auprès de sources policières tunisiennes « quelque 10 000 à 12 000 jeunes militants nahdaouis s’entraînent au maniement des armes dans des camps d'entrainement à Khlédia, Tataouine et Médenine ».

Ecouter Nicolas Beau sur Express.FM

témoignages

AFP

Tchad: la répression se durcit chez l'allié africain de l'Occident, selon des témoignages

Tchad: la répression se durcit chez l'allié africain de l'Occident, selon des témoignages

AFP

Viols d'humanitaires

Viols d'humanitaires

AFP

La CPI donne raison au vice-président kényan Ruto sur l'utilisation d'anciens témoignages

La CPI donne raison au vice-président kényan Ruto sur l'utilisation d'anciens témoignages

armes

AFP

Armes russes en Centrafrique: Washington, Paris, Londres demandent plus d'informations

Armes russes en Centrafrique: Washington, Paris, Londres demandent plus d'informations

AFP

Dans le Sahel, les aviateurs français prêts

Dans le Sahel, les aviateurs français prêts

AFP

Centrafrique: dialogue avec les groupes armés primordial, selon le président

Centrafrique: dialogue avec les groupes armés primordial, selon le président