mis à jour le

Le COJES invité à lutter contre la tyrannie de la politique et des faits divers dans les médias - 2013-05-04 14:56:03

Le Collectif des journalistes économiques du Sénégal (COJES) doit avoir comme défi pédagogique la lutte contre la tyrannie de la politique et des faits divers dans la production médiatique et réfléchir sur les enjeux de l'information économique, a estimé samedi le ministre de l'Economie et des Finances Amadou Kane.

Agence de Presse Sénégalaise

Ses derniers articles: Décès de l’ancien basketteur Jacques Fowler - 2013-09-15 23:37:13  Cambérène pour l’évaluation de la décentralisation (porte-parole) - 2013-09-15 23:11:50  Le comité de pilotage des 100 ans de Cambérène installé, dimanche - 2013-09-15 23:03:53 

invité

AFP

Le président soudanais invité au sommet avec Trump

Le président soudanais invité au sommet avec Trump

AFP

RDC: l'ONU invite les acteurs politiques

RDC: l'ONU invite les acteurs politiques

AFP

Invité

Invité

tyrannie

Moussa Keita

Passation de service au ministère de l'énergie : Le gouvernement veut " s'affranchir de la tyrannie du pétrole" selon le ministre

Passation de service au ministère de l'énergie : Le gouvernement veut " s'affranchir de la tyrannie du pétrole" selon le ministre

satarbf

Rencontre Essebsi -Ghannouchi : Est-ce le début de la tyrannie ?

Rencontre Essebsi -Ghannouchi : Est-ce le début de la tyrannie ?

Actualités

Hammami : R.Ghannouchi est parti en Angleterre pour profiter de la liberté et est revenu  pour exercer la tyrannie

Hammami : R.Ghannouchi est parti en Angleterre pour profiter de la liberté et est revenu pour exercer la tyrannie

politique

AFP

Le Niger élabore une politique de sécurité et lutte anti-terrorisme

Le Niger élabore une politique de sécurité et lutte anti-terrorisme

AFP

Macron en Afrique la semaine prochaine pour présenter sa politique africaine

Macron en Afrique la semaine prochaine pour présenter sa politique africaine

AFP

En Afrique du Sud, la violence politique embrase

En Afrique du Sud, la violence politique embrase