mis à jour le

Centrafrique: Bozizé visé par une enquête pour violations des droits de l'Homme

Le parquet de Bangui a ouvert une enquête sur les violations des droits de l'Homme commises par le président déchu François Bozizé et ses proches durant son régime et après le coup d'Etat qui l'a renversé le 24 mars, a annoncé le ministre de la Justice Arsène Sendé à la radio nationale samedi.

"J'ai donné des instructions au procureur général près la Cour d'appel de Bangui, parce que des crimes et autres graves violations des droits humains ont été commis, et continuent de l'être, par l'ex-président François Bozizé, les éléments de sa garde rapprochée et certains de ses proches", a déclaré M. Sendé.

AFP

Ses derniers articles: Coronavirus: les polices du Maghreb mobilisées contre les escrocs de la pandémie  Omar el-Béchir, l'autocrate déchu  Le Soudan en quête de stabilité un an après la chute de Béchir 

Bozizé

AFP

Retour

Retour

AFP

La Centrafrique en proie aux violences depuis la chute de Bozizé

La Centrafrique en proie aux violences depuis la chute de Bozizé

AFP

Centrafrique: le fils Bozizé remis en liberté provisoire

Centrafrique: le fils Bozizé remis en liberté provisoire

enquête

AFP

Nigeria: enquête sur une vidéo montrant un lamantin traîné dans la rue

Nigeria: enquête sur une vidéo montrant un lamantin traîné dans la rue

AFP

Massacre au Cameroun: l'ONU veut une enquête "indépendante, impartiale"

Massacre au Cameroun: l'ONU veut une enquête "indépendante, impartiale"

AFP

RDC: en Ituri, l'ONU enquête sur des "crimes contre l'humanité"

RDC: en Ituri, l'ONU enquête sur des "crimes contre l'humanité"

droits

AFP

Massacre au Cameroun: Macron dénonce "des violations des droits de l'Homme"

Massacre au Cameroun: Macron dénonce "des violations des droits de l'Homme"

AFP

Côte d'Ivoire: les avocats de Guilaume Soro dénoncent des "violations" de ses droits

Côte d'Ivoire: les avocats de Guilaume Soro dénoncent des "violations" de ses droits

AFP

Maroc: les défenseurs des droits humains dénoncent la "répression" des réseaux sociaux

Maroc: les défenseurs des droits humains dénoncent la "répression" des réseaux sociaux