mis à jour le

Nigeria: au moins 20 morts dans des violences dans le centre

Au moins vingt personnes ont été tuées vendredi dans de violents affrontements au Nigeria entre chrétiens et musulmans dans l'Etat de Taraba (centre), a indiqué un secouriste samedi à l'AFP.

"Nous avons découvert 20 corps jusqu'à présent" dans la localité de Wukari, à 200 km de Jalingo, capitale de l'Etat de Taraba, a précisé cette source, ajoutant qu'un couvre-feu de 24 heures a été imposé.

"Nous continuons à parcourir la ville pour rechercher des corps", a ajouté le secouriste.

Les affrontements ont éclaté lorsque le cortège funèbre d'un chef traditionnel de l'ethnie Jukun, à majorité chrétienne, a traversé un quartier musulman en criant des slogans que des musulmans ont jugé provocants, ont expliqué des habitants.

Les tensions entre les deux communautés se sont avivées à Wukari, une ville majoritairement chrétienne, depuis février dernier. Des violences meurtrières avaient alors éclaté entre chrétiens et musulmans à la suite d'une querelle sur l'utilisation d'un terrain de football par des équipes des deux communautés, faisant plusieurs morts.

AFP

Ses derniers articles: Amical: la Côte d'Ivoire plonge un peu plus la Russie dans le doute  Attentat de Grand-Bassam: un des cerveaux, chef de l'attaque  Procès de Simone Gbagbo en Côte d'Ivoire: ses avocats n'assisteront pas 

morts

AFP

Angola: 11 morts après des pluies torrentielles

Angola: 11 morts après des pluies torrentielles

AFP

Centre du Mali: au moins dix morts dans des violences intercommunautaires

Centre du Mali: au moins dix morts dans des violences intercommunautaires

AFP

Nigeria: 3 morts dans des attaques dans un camp de déplacés

Nigeria: 3 morts dans des attaques dans un camp de déplacés

violences

AFP

Libye: accord de trêve

Libye: accord de trêve

AFP

Kenya: 13 morts dans des violences entre éleveurs depuis lundi

Kenya: 13 morts dans des violences entre éleveurs depuis lundi

AFP

Violences en RDC: deux experts onusiens disparus au Kasaï

Violences en RDC: deux experts onusiens disparus au Kasaï