mis à jour le

Libye : échauffourées lors d'une manifestants anti-milices

Des violences ont éclaté ce vendredi dans le centre de Tripoli, la capitale libyenne, entre des manifestants hostiles aux milices armées. Les centaines de manifestants s'étaient rassemblés sur la place d'Algérie pour dénoncer le siège imposé depuis plusieurs semaines aux ministères de la Justice et des Affaires étrangères, par des miliciens qui exigent l'exclusion des ex-collaborateurs du régime Kadhafi. "Finie l'ère des milices", "l'agression des ministères est une agression contre le peuple libyen", "Non aux armes, oui au dialogue", lit-on sur des pancartes brandies par les manifestants, rapporte l'AFP.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Libye

AFP

Pour Abel, trois tentatives et une promesse: laisser la Libye derrière lui

Pour Abel, trois tentatives et une promesse: laisser la Libye derrière lui

AFP

L'Egypte prête

L'Egypte prête

AFP

Le régime et les rebelles syriens se battent désormais, aussi, en Libye

Le régime et les rebelles syriens se battent désormais, aussi, en Libye

manifestants

AFP

Tirs sur des manifestants au Nigeria: ce que l'on sait une semaine après la fusillade de Lekki

Tirs sur des manifestants au Nigeria: ce que l'on sait une semaine après la fusillade de Lekki

AFP

Nigeria: la contestation gronde toujours, Lagos paralysée par les manifestants

Nigeria: la contestation gronde toujours, Lagos paralysée par les manifestants

AFP

Cameroun: l'opposition peine

Cameroun: l'opposition peine