mis à jour le

Traque des biens supposés mal acquis : Le Président des Imams et prédicateurs du Sénégal approuve mais…

Imam Bamba Sall, Président des imams et prédicateurs du Sénégal, par ailleurs, coordonnateur de l'Association Apeec Al Ouma et membre du conseil Economique, Social et Environnemental, approuve la traque des biens supposés mal acquis. Cependant, il demande que les droits des incriminés soit respectés.


Imam Bamba Sall, coordonnateur de l'Association pour l'Education, l'Enseignement et la Culture, (Apeec/Al Oulma) approuve que l'argent supposé planqué dans les banques étrangères soit rapatrié. Cependant, le Président des imams et prédicateurs du Sénégal demande que les droits de toutes les personnes incriminées soit respecté. Selon Bamba Sall, il est aujourd'hui inadmissible que les politiques prennent en otage les populations car, dit-il, depuis le départ de Wade, aucun changement significatif n'a été noté. C'est en ce sens qu'il est d'avis que le développement du Sénégal est possible à partir de la base, comme dans certains pays, à l'image de l'Inde. «Il ne faut pas que la politique politicienne qui a retardé le Sénégal, depuis les Indépendances, continue d'annihiler son développement. Il faut le refuser», préconisera-t-il. C'est pourquoi, depuis sa naissance en 1998, l'Apeec/Al Ouma qui compte plus de 600 000 membres à travers le Sénégal et la diaspora lutte contre la pauvreté. «Chaque année, nous finançons des projets avec des sommes estimées entre 60 à 70 millions de F cfa. L'Education, l'Enseignement et la Culture constituent, pour nous, les secteurs à promouvoir pour un développement harmonieux et rapide du pays. Car, il ne faut rien attendre du sommet», précisera-t-il. A sa suite, le porte-parole de l'Association, en l'occurrence, imam Youssoupha Sarr, dit rester convaincu que le développement de Sénégal pays ne doit pas être laissé à l'unique appréciation des politiques qui ont montré leur limite dans beaucoup de domaines. Imam Bamba Sall et Youssoupha Sarr étaient à Gorée, avec les membres de l'association, dans le cadre de leur tournée religieuse nationale.
Sékou Dianko DIATTA
REWMI QUOTIDIEN

traque

AFP

Le Sénégal promet une traque "sans répit" après le massacre de 13 jeunes en Casamance

Le Sénégal promet une traque "sans répit" après le massacre de 13 jeunes en Casamance

AFP

Traque d'opposants en Egypte: des juges enquêtent sur une société de cybersurveillance française

Traque d'opposants en Egypte: des juges enquêtent sur une société de cybersurveillance française

AFP

Centrafrique: fin de la traque contre Kony pour les forces américaines

Centrafrique: fin de la traque contre Kony pour les forces américaines

biens

AFP

Sénégal: la justice française refuse

Sénégal: la justice française refuse

AFP

Gabon: saisie de biens chez l'opposant Jean Ping dans une affaire de diffamation

Gabon: saisie de biens chez l'opposant Jean Ping dans une affaire de diffamation

AFP

Nigeria: vers une saisie par les Etats-Unis de biens de pétroliers corrompus

Nigeria: vers une saisie par les Etats-Unis de biens de pétroliers corrompus

président

AFP

Emmanuel Macron reçoit lundi le président angolais Joao Lourenço

Emmanuel Macron reçoit lundi le président angolais Joao Lourenço

AFP

Tchad: l'opposant Kebzabo sème le trouble après sa rencontre avec le président Déby

Tchad: l'opposant Kebzabo sème le trouble après sa rencontre avec le président Déby

AFP

Comores: l'opposition dénonce les "abus de pouvoir" du président colonel Azali

Comores: l'opposition dénonce les "abus de pouvoir" du président colonel Azali