mis à jour le

Après le boycott des élections locales par les Ivoiriens : La Coordination Fpi en exil félicite Miaka Ouretto (Notre Voie)

Au camarade président du Fpi Camarade, La Coordination Fpi en exil voudrait, une fois de plus, adresser ses vives félicitations à la Direction du parti, pour avoir appelé le peuple ivoirien à l’abstention aux dernières élections locales. Les résultats de cette mascarade, comme hier ceux des élections législatives, confirment la justesse de vos analyses. Les observateurs, tant nationaux qu’internationaux, qui feignaient de l'ignorer sont désormais contraints de voir la vérité en fa [...]

Abidjan.net

Ses derniers articles: Elaboration et exécution de budget : Le Minagri veut des agents irréprochables (Le Democrate)  Commercialisation de Fruits : L’apport de la mangue dans l’économie ivoirienne (Le Democrate)  Cinéma / Ce que le gouvernement attend des acteurs (Le Democrate) 

boycott

AFP

CAN: des militants gabonais appellent au boycott

CAN: des militants gabonais appellent au boycott

AFP

Maroc: la principale mouvance islamiste appelle

Maroc: la principale mouvance islamiste appelle

AFP

Le Soudan en campagne présidentielle entre répression et boycott

Le Soudan en campagne présidentielle entre répression et boycott

élections

AFP

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

AFP

RDC: Kinshasa veut financer les élections avec des ressources "internes"

RDC: Kinshasa veut financer les élections avec des ressources "internes"

AFP

Gambie: législatives jeudi, premières élections post-Jammeh

Gambie: législatives jeudi, premières élections post-Jammeh

Ivoiriens

AFP

6 journalistes ivoiriens en liberté, mais inculpés

6 journalistes ivoiriens en liberté, mais inculpés

AFP

Procès Gbagbo: le président Ouattara appelle les Ivoiriens

Procès Gbagbo: le président Ouattara appelle les Ivoiriens

AFP

Le Liberia menacé par une contagion des antagonismes ivoiriens

Le Liberia menacé par une contagion des antagonismes ivoiriens