mis à jour le

« Le visage de Sebba brillera les années à venir suite à ma visite » : Luc Adolphe TIAO

La visite du Premier ministre dans le Sahel s'est poursuivie dans la journée du 3 mai 2013 et le cap a été mis à Sebba, chef-lieu de la province du Yagha, où il a visité de nombreuses infrastructures et des aménagements hydro-agricoles. Après la visite du radier de Tambiri, c'est un centre de formation de la ville de Sebba qu'il a visité. Après quoi, le chef du Gouvernement et sa suite se sont rendus à la coopérative Foyre Yaali, les fournisseurs d'électricité de la ville, avant de toucher du doigt les réalités du Centre Médical avec Antenne chirurgicale de Sebba. C'est à la fin de cette étape qu'il a rencontré les forces vives de la province du Yagha.

C'est une journée marathon qu'a vécu le Premier ministre Luc Adolphe TIAO à Sebba dans la province du Yagha ce 3 mai 2013. Après la visite des infrastructures de la commune, le Premier ministre a rencontré la population de la province pour entendre leurs préoccupations afin de trouver de concert les voies et moyens pour extirper la province de l'obscurité à la lumière.

Les préoccupations des populations ont concernées l'électricité, le manque d'eau potable, l'éducation, les routes, les retenues d'eaux et la non-couverture de la province par la radio et la télévision nationale.

Dans le domaine de l'éducation, le tableau est sombre selon les responsables de l'enseignement de base. En effet, à l'instar de toute la région du Sahel, le taux brut de scolarisation est 44,4%. Ce qui dénote une nette régression depuis 4 ans selon les responsables de l'enseignement.

Cette année par exemple, le taux de scolarisation est de 42% dans le Yagha malgré le taux de couverture alimentaire assuré 100% par le PAM. Toujours selon ces responsables, les causes de cette déscolarisation seraient l'orpaillage et le mariage précoce.

Dans la région, à en croire le directeur provinciale de l'Enseignement, il n'est pas rare de constater 3 élèves dans une classe ou 12 dans toute une école. Une situation qu'a regretté le chef de Gouvernement qui promet sévir contre les parents qui donnent leurs filles en mariage précoce et envoient leurs enfants dans les mines. Pour Luc Adolphe TIAO, « l'éducation demeure la principale préoccupation du Gouvernement ».

Sur la question de l'électricité, assurée actuellement par la coopérative Foyre Yaali qui désert la ville 5 heures par jour, le DG de la SONABEL a laissé entendre qu'un projet est en cours afin d'améliorer la couverture en électricité de la ville de Sebba dès 2014.

Les difficultés que rencontre la population de la province du Yagha sont aussi d'ordre hydrique, en témoigne la sortie des femmes bidons en main pour montrer en quoi le manque d'eau est un problème crucial dans la province. A cet effet, les responsables locaux du ministère en charge de l'eau trouvent qu'il s'agit d'un problème de niveau de service et une étude est en cours afin de mieux fournir de l'eau potable et en quantité suffisante à la population de Sebba.

Les Femmes ont émis le v½u que le ministère de la Santé construit un nouveau bloc opératoire, une nouvelle maternité et un laboratoire et l'érection de certains dispensaires en CSPS. Sur ce point, le chef du Gouvernement a déploré l'état du CMA, qui du reste n'a pas 10 ans d'ancienneté. Un état sans doute dû à une mauvaise exécution du chantier de l'avis du Premier ministre. Pour Luc A TIAI, dans 5 ans le CMA ne pourra plus tenir et une nouvelle construction s'avère nécessaire.

Les jeunes de la commune de Sebba quant à eux, demandent la construction d'un Centre de formation professionnelle car celle existante est délabrée et manque de personnel et aussi l'équipement de la Maison des jeunes. Ils souhaitent également voir l'érection d'une structure sportive, un stade provincial et un plateau omnisport.

Pour la couverture de la province en télé et radio, promesse a été faite par le DG de la RTB Soulémane OUEDRAOGO pour courant 2014 afin de résoudre ce problème.

La route de développement passant par le développement de la route et en réponse aux doléances de la population, le ministre en charge des Infrastructure, Jean Bertin OUEDRAOGO, a laissé entendre que des études sont en cours et certaines terminées afin de finir avec les radiers de la province et désenclaver toutes les provinces.

Du reste le Premier ministre dit ne pas faire des promesses pour en faire mais demande à ce qu'une commission soit mise en place pour statuer sur les doléances afin de les apporter à la Primature pour suite à donner. Pour terminer Luc Adolphe TIAO a laissé entendre que « toujours est-il que le visage de Sebba brillera les années à venir suite à ma visite. »

Les habitants de la province ont tous salué et rendu un vibrant hommage pour ce que le Gouvernement fait et l'honneur fait à Sebba. Ils fondent un espoir sur le chef de Gouvernement pour un Yagha plus prospère. La tournée se poursuit demain dans l'Est du pays notamment à Bogandé et le dimanche à Fada.

Y. Alain Didier COMPAORE

RTB

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

visage

AFP

Mali: Tombouctou défigurée par les jihadistes, retrouve son visage d'avant

Mali: Tombouctou défigurée par les jihadistes, retrouve son visage d'avant

AFP

Ebola en Espagne: l'aide-soignante a pu toucher son visage avec un gant infecté

Ebola en Espagne: l'aide-soignante a pu toucher son visage avec un gant infecté

LNT

Sahara marocain : Alger dévoile le vrai visage de sa politique extérieure

Sahara marocain : Alger dévoile le vrai visage de sa politique extérieure

visite

AFP

Côte d'Ivoire: des tirs résonnent à nouveau à Bouaké

Côte d'Ivoire: des tirs résonnent à nouveau à Bouaké

AFP

Soudan du Sud: des membres de la société civile menacés après la visite de l'ONU

Soudan du Sud: des membres de la société civile menacés après la visite de l'ONU

AFP

Egypte: le chef de la diplomatie en Israël pour une rare visite

Egypte: le chef de la diplomatie en Israël pour une rare visite