mis à jour le

Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

Qui sera désignée la plus belle fille des Universités et grandes écoles du Burkina ? La réponse à cette question sera connue dans la soirée du 1er juin 2013 à l'issue du concours qu'organise la structure Hono Management. Pour parler de l'évènement, le responsable de Hono Management, Honoré Bambara, a animé ce vendredi 3 mai 2013, un point de presse.

Au total 18 candidates sont sur la ligne de départ. Mais au final, on aura besoin d'une miss et de deux dauphines. Les candidates, selon les organisateurs de la manifestation, se recrutent aussi bien dans les universités que les grandes écoles de Ouagadougou (13), de Bobo (1) et de Koudougou (4). « Nous avons reçu au total 75 candidatures. Mais après le casting, nous en avons juste retenu 18 », a précisé Honoré Bambara pour qui sa structure a même dû augmenter le nombre des candidatures de 4 personnes. « Habituellement nous retenions 14 filles pour la compétition », a-t-il indiqué.

Au cours de la soirée, les candidates seront face à un jury multidisciplinaire composé d'un journaliste, d'un scénariste, d'une personnalité de la société civile, d'une ancienne miss et d'une personne non Burkinabè. Les candidates défileront en tenues traditionnelles, de jeune fille et de ville. Le sourire, la beauté du visage ainsi qu'une interview des filles permettront au jury de départager les candidates.

Vingt-mille (20 000) francs CFA comme prix d'entrée

Soutenue par la marque Woodin, la structure Hono Management entend mettre l'accent sur les récompenses. Ainsi la miss recevra des pagnes d'une valeur de 150 mille francs, une bourse d'étude de 500 mille francs CFA, une moto, un ordinateur portable et la couronne de miss. Les deux dauphines seront également récompensées à des degrés différents selon qu'elle soit 1ère ou 2e.

Les organisateurs de Miss Universités voient grand. Pour cela, la manifestation prendra désormais la dénomination Miss Faso. « A partir de 2014, toutes les filles, même celles qui ne sont pas étudiantes, pourront prendre part à la compétition car elle leur sera ouverte », a informé Honoré Bambara. Pour marquer la croissance de l'évènement qui est cette année à sa 11e édition, les organisateurs prévoient que la soirée sera retransmise en direct à la Télévision nationale du Burkina (TNB). « Nous y travaillons et pensons pouvoir y arriver », a indiqué le conférencier. Pour assister à cette soirée, il suffit de débourser la somme de 20 mille francs CFA par personne. « Hâtez-vous car Woodin a décidé de donner 10 places à chaque candidate. Ce qui fait déjà 180 places de réservées », ont fait remarquer les organisateurs. Le prix d'entrée donne droit à un dîner, à des prestations d'artistes d'ici et d'ailleurs dont Bétika, des défilés de mode et l'élection de la miss.

Les Miss Universités réussissent leur insertion professionnelle

Souvent qualifiée de domaine de perversion pour les filles, les élections de miss sont la plupart du temps vues d'un mauvais ½il. Mais pour les organisateurs de Miss Universités, ce n'est pas le cas. Faisant un tour rapide des anciennes miss, presque toutes, selon Honoré Bambara, occupent des postes de responsabilité. « Miss 2003 est responsable juridique dans une entreprise de la place. Celle de 2004 fait une spécialisation en médecine à Bruxelles. L'élue de 2005 est responsable commerciale dans une entreprise pendant que celle de 2006 fait un master en droit à Lille (France). Miss 2007 travaille dans une banque de la place, celle de 2008 poursuit ses études en Ethiopie où elle réside avec son mari. Miss 2009 fait un master en finance à Montpelier (France), celle de 2010 ne travaille pas encore. La plus belle étudiante en 2011 est devenue mannequin actrice-comédienne et celle de 2012, âgée de 20 ans, prépare une maitrise en droit », a relevé Honoré Bambara qui souhaite du reste que les parents n'empêchent pas leurs enfants de prendre part à ce concours.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

Miss

AFP

Au bord du suicide au Nigeria, en finale de Miss Transexuelle

Au bord du suicide au Nigeria, en finale de Miss Transexuelle

AFP

La Ghanéenne Rebecca Asamoah devient la première Miss Afrique

La Ghanéenne Rebecca Asamoah devient la première Miss Afrique

AFP

La première Miss Japon métisse se bat pour la peau des autres

La première Miss Japon métisse se bat pour la peau des autres

universités

AFP

Afrique du Sud: des universités toujours fermées malgré le gel des frais de scolarité

Afrique du Sud: des universités toujours fermées malgré le gel des frais de scolarité

AFP

Tchad: écoles et universités de N'Djamena fermées "jusqu'

Tchad: écoles et universités de N'Djamena fermées "jusqu'

AFP

Nigeria: la grogne monte face

Nigeria: la grogne monte face

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013