mis à jour le

Présidentielle à Madagascar : Andry Nirina Rajoelina, candidat à sa succession

La Cour électorale spéciale (CES) a publié ce vendredi 3 mai la liste officielle des personnalités autorisées à participer à l'élection présidentielle, rapporte RFI. Sur les 49 candidatures, la CES en a retenues 41, parmi elles celle du président de la Transition, Andry Nirina Rajoelina, candidat à sa succession, et celle de Lalao Ravalomanana, la femme de Marc Ravalomana, président renversé en 2009, et aujourd'hui en exil en Afrique du Sud. Deux candidatures décriées car, pour la première fois, le président actuel de la transition s'était engagé à ne pas briguer de nouveau mandat en signe d'apaisement, quant à Mme Ravalomanana, la durée de sa présence sur la Grande Île est en deçà des six mois que le code électoral malgache préconise. Lire aussi : Madagascar : record de candidatures à la présidentielle, l'arbre qui cache la forêt ?

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

présidentielle

AFP

Présidentielle en Côte d'Ivoire: Bédié appelle

Présidentielle en Côte d'Ivoire: Bédié appelle

AFP

Présidentielle en Côte d'Ivoire: Bédié appelle

Présidentielle en Côte d'Ivoire: Bédié appelle

AFP

Incertitudes sur la tenue de la présidentielle fin décembre en Centrafrique

Incertitudes sur la tenue de la présidentielle fin décembre en Centrafrique

Madagascar

AFP

Coronavirus

Coronavirus

AFP

A Madagascar et

A Madagascar et

AFP

A Madagascar confinée, la messe de Pâques du père Pedro... en voiture

A Madagascar confinée, la messe de Pâques du père Pedro... en voiture

succession

AFP

Burkina: le président Kaboré investi par son parti candidat

Burkina: le président Kaboré investi par son parti candidat

AFP

Tanzanie: le président Magufuli candidat

Tanzanie: le président Magufuli candidat

AFP

En Tunisie, ni 2e mandat ni succession en vue pour le président Essebsi

En Tunisie, ni 2e mandat ni succession en vue pour le président Essebsi