mis à jour le

Serigne Cheikh Mbacké, 30 ans époux de la chanteuse Amy Collé Dieng : «Il n’a jamais été question de divorce entre Amy Collé et moi»

Les incartades au sein de son couple ont tenu en émoi le who's who du showbiz sénégalais. Depuis la semaine dernière, différentes rumeurs distillées sur la toile faisaient l'écho d'une violente dispute conjugale mettant aux prises Serigne Cheikh Mbacké et son épouse, la chanteuse Amy Collé Dieng qui aurait quitté le domicile conjugal après un crochet, pour quelques points de suture chez les toubibs. Amy Collé, une femme battue par un mari jaloux de sa carrière musicale ? La question taraudait les esprits mal tournés. Il n'en est rien ! Amy Collé vit sereinement son amour dans un ménage heureux auprès d'un mari comblé qui la couve de tendresse et de...prières. Et c'est Serigne Cheikh, époux de cette dernière qui en a fait la révélation. Entretien express avec le nouvel élu du c½ur d'Amy Collé.

Il a été fait cas dernièrement dans la presse d'une violente dispute conjugale entre vous et votre épouse, la chanteuse Amy Collé Dieng. Qu'en est-il exactement ?

Je voudrais juste apporter les éclaircissements qui suivent. Le destin m'a réuni à Amy Collé Dieng et on est toujours ensemble. Elle suit sa voie et moi, la mienne.

Cela signifie-t-il que vous êtes séparés ?

Non ! Nous sommes toujours unis par les liens sacrés du mariage. Seulement, elle poursuit sa carrière de chanteuse et j'en fais autant avec mes champs. Je m'occupe de mes terres à Touba. Quand j'ai décidé d'épouser Amy Collé, elle vivait une situation très difficile. Nous, petits-fils de Serigne Touba, nous venons souvent en aide aux personnes qui en ont besoin, par des prières et autres, mais nous ne sommes jamais sources de conflits. Tout ce que je peux dire, c'est qu'Amy Collé poursuit sa voie dans la musique. Je l'ai guidée sur le chemin qui mène à la voie du succès.

Si l'on vous suit bien, vous avez choisi de laisser votre épouse poursuivre sa voie, mais vous êtes toujours unis par les liens sacrés du mariage ?

On n'a aucun problème conjugal. Amy Collé poursuit juste sa voie.

Tout ce que l'on a raconté sur vous n'est que pure affabulation ?

Effectivement ! Tout ce que l'on raconte sur nous, notre vie de couple est archi-faux. Je ne suis pas dans ces frivolités.

D'où est donc partie cette rumeur ?

Je ne saurais vous le dire. Je l'ai lu dans la presse comme tout le monde.

En avez-vous discuté avec Amy Collé ?

Oui. On en a discuté et je lui ai fait part de mes impressions en lui disant que ce sont juste d'ignobles calomnies. Je l'ai rassurée. Nul ne peut faire l'unanimité autour de soi. Ce qui est sûr et certain, c'est que nous n'avons aucun problème conjugal. On s'entend bien. J'ai prié pour elle et depuis qu'elle est devenue mon épouse, tout le peuple est témoin qu'elle est entre de bonnes mains. Je l'entretiens comme il se doit et je prie tous les jours pour elle.

Vous-a-t-elle une fois demandé le divorce ?

Jamais ! Amy est entre de bonnes mains. Je prie pour elle et il n'a jamais été question de divorce entre nous. Elle m'aime et je le lui rends bien.

Comment avez-vous vécu cette situation ?

Nous avons pris la rumeur avec beaucoup de philosophie et nous nous sommes dit que c'était l'½uvre de personnes jalouses. Amy Collé est une artiste. Elle ne fait pas l'unanimité autour d'elle et aujourd'hui qu'elle revient en force sur la scène musicale, il est clair que des personnes mal intentionnées essaient de lui mettre des bâtons dans les roues. Je la gratifie de conseils et je prie pour qu'elle atteigne les sommets dans sa carrière. Amy évolue dans le monde du showbiz et tout le monde sait que c'est un milieu infesté de caïmans. Il s'y forme des clans et les gens fonctionnent par affinités. Je l'ai encouragé à persévérer davantage et à ne pas se préoccuper des racontars. J'ai essayé de la réconforter au mieux et de lui montrer que je suis de tout c½ur avec elle dans cette épreuve orchestrée de toutes pièces par des personnes mal intentionnées. Ce qui est certain, c'est qu'entre Amy Collé et moi, tout va à merveille. Nous vivons sereinement notre amour. Je l'ai mise dans de bonnes conditions et elle me le rend bien. Tout ce qui a été dit dans une certaine presse ne sont que des affabulations. Elle se porte comme un charme et son album sera très bientôt sur le marché contrairement à ce qui a été avancé.

Pouvez-vous revenir sur l'histoire de votre rencontre ?

Amy Collé et moi, nous nous sommes connus l'année dernière. C'est Dieu qui nous a unis. A l'époque, je formulais des prières à son intention et nous entretenions des relations d'un disciple avec son marabout. Elle traversait une période sombre de sa vie et je l'ai aidée à voir le bout du tunnel. De fil en aiguille, j'ai découvert en elle une femme fragile, un véritable disciple mouride qui avait vraiment besoin d'être soutenue, car elle était troublée. Je l'ai prise sous mon aile, j'ai fait de sorte qu'elle ne soit plus jamais en proie à des pratiques mystiques et qu'elle puisse aller de l'avant dans sa carrière. C'est ainsi qu'un sentiment d'amour est né entre nous et nous nous sommes mariés par la suite. J'espère que notre union sera éternelle. C'est bien la première fois que vous voyez un marabout Mbacké- Mbacké épouser une chanteuse...

D'ailleurs, cela a beaucoup fait parler. D'aucuns disent que votre union ne durera pas...

Mon union avec Amy Collé n'est pas de notre ressort mais plutôt de la volonté divine. Il était écrit que nous nous serions rencontrés dans ces conditions et que de l'amour naîtrait entre nous. Je ferai de mon mieux tout comme elle pour cultiver cet amour. Retenez juste qu'elle était dans des difficultés pendant plus de quatre ans et ce n'est qu'après avoir fait ma connaissance qu'elle a ressurgi de l'ombre. Nous rendons grâce à Dieu pour cela. J'insiste sur le fait que nous sommes en de bons termes, que les mauvaises langues nous laissent en paix.

Est-ce facile pour un marabout d'avoir une épouse artiste ?

Notre union était prédestinée, nous n'y pouvions rien. Si je l'ai épousée, ce n'est pas pour rien. Je vis pleinement notre amour et mon statut de marabout n'entache en rien notre couple. Je suis très heureux avec elle et j'ai les moyens de l'entretenir convenablement.

Pourtant, il s'est dit que vous avez du mal à accepter qu'elle fasse partie du showbiz ?

Lorsque je la prenais comme femme, je l'ai trouvée dans son art. D'ailleurs, je lui ai clairement dit que je lui laissais toute la latitude après notre mariage de se conformer aux exigences de son métier. Pour vous dire que cela ne me dérange nullement qu'elle chante, qu'elle fasse de la scène et tout ce qui s'ensuit. Néanmoins, je lui ai demandé de toujours prendre en compte, le fait qu'elle soit mariée à un quelqu'un de respectable. Je ne vais jamais lui mettre des battons dans les roues ou l'empêcher d'évoluer sur le plan musical.

Comment est votre épouse hors de la scène ?

C'est une personne très généreuse, une bonne croyante, très humaine, qui sait s'occuper de son homme...

L'Observateur


Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

été

AFP

L'ancien otage sud-africain affirme avoir été "très bien traité"

L'ancien otage sud-africain affirme avoir été "très bien traité"

AFP

Nigeria: le chef de Boko Haram dément avoir été blessé

Nigeria: le chef de Boko Haram dément avoir été blessé

AFP

Nigeria: "Nous n'avons été chassés de nulle part", affirme le chef de Boko Haram

Nigeria: "Nous n'avons été chassés de nulle part", affirme le chef de Boko Haram

divorce

AFP

Un compromis kényan éteint la menace africaine d'un divorce avec la CPI

Un compromis kényan éteint la menace africaine d'un divorce avec la CPI

AFP

RDC: divorce consommé au sein de la majorité

RDC: divorce consommé au sein de la majorité

Steven LAVON

Adebayor-Andre Villas Boas: Divorce consommé, départ inévitable en janvier !

Adebayor-Andre Villas Boas: Divorce consommé, départ inévitable en janvier !