mis à jour le

Liquidités: Le crédit a du mal à reprendre

Points: 
Son rythme de progression dépasse à peine 2% à fin mars
L'encours se fixe à 699 milliards de DH
Tous les secteurs d'activité concernés

Mois après mois, la croissance des créances à l’économie poursuit son ralentissement. En l’espace d’une année, leur progression est revenue de 7,6 à 2,1% seulement. Cette décélération significative incombe principalement à une contraction, plus importante, des crédits bancaires. De 8,6% en mars 2012, le rythme de progression dépasse à peine 2% aujourd’hui.

Légende Image: 

Source: BAM
Le ralentissement du rythme de progression des crédits à l’économie se ressent au niveau de toutes ses composantes. La plus significative est la baisse des crédits à l’équipement qui, après une reprise au cours des derniers mois, ont replongé

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

crédit

AFP

Afrique du Sud: amnistie générale du crédit en vue avant les élections

Afrique du Sud: amnistie générale du crédit en vue avant les élections

La rédaction

Un crédit

Un crédit

TunEconomist

Credit Agencies: The arrogance of failure

Credit Agencies: The arrogance of failure