mis à jour le

Après sa victoire aux municipales et la coupe d’Afrique de football :Ezaley reçoit 3 Bassamois champions d’Afrique cadets (Nouveau Réveil)

AuréoLés de leur titre de champions d’Afrique des nations, trois joueurs de la sélection nationale cadette évoluant au sein de l’équipe cadette de l’Union sportive des clubs de Bassam, ont tenu à rendre hommage à leur président Georges Philippe ezaley. C’était mercredi 1er mai 2013. Accompagnés de leurs encadreurs et de certains de leurs coéquipiers de club, Bakayoko moussa, Niangbo Franck Anderson, Diaby Souleymane, ont effectué le déplacement de Grand Bassam pour aller présenter leur médai [...]

Abidjan.net

Ses derniers articles: Elaboration et exécution de budget : Le Minagri veut des agents irréprochables (Le Democrate)  Commercialisation de Fruits : L’apport de la mangue dans l’économie ivoirienne (Le Democrate)  Cinéma / Ce que le gouvernement attend des acteurs (Le Democrate) 

victoire

AFP

Afrique du Sud: première victoire judiciaire des écologistes

Afrique du Sud: première victoire judiciaire des écologistes

AFP

Cyclisme: victoire finale du Français Gène, les Gabonais radiés

Cyclisme: victoire finale du Français Gène, les Gabonais radiés

AFP

Retour du Maroc

Retour du Maroc

municipales

AFP

Mali: désaffection aux municipales plombées par les violences

Mali: désaffection aux municipales plombées par les violences

AFP

Municipales au Mali: cinq militaires tués dans une embuscade

Municipales au Mali: cinq militaires tués dans une embuscade

AFP

Mali: élections municipales sans entrain et sous tension

Mali: élections municipales sans entrain et sous tension

football

AFP

Mali: les dirigeants de la Fédération de football limogés, la Fifa proteste

Mali: les dirigeants de la Fédération de football limogés, la Fifa proteste

CAN 2017

Le Cameroun est désormais la deuxième puissance du football africain

Le Cameroun est désormais la deuxième puissance du football africain

Football

CAN 2017: Le pardon gênant des joueurs gabonais devant Ali Bongo

CAN 2017: Le pardon gênant des joueurs gabonais devant Ali Bongo