mis à jour le

Le Mali au symposium international islamique d’Istanbul : Un rendez-vous du donner et du recevoir qui a permis de renforcer les capacités des 4000 participants sur les droits musulmans

Du 27 au 28 Avril 2013, s’est tenue à Istanbul en Turquie, le 3ème Symposium International Islamique sur le thème  » IJMA  » ou «   consensus « . Cette rencontre est la  suite logique des deux dernières sur les thèmes respectifs :  » le Coran : un guide pour la communauté musulmane « , et « la voie du Prophète Mohamed (PSL ) ».

 

 

Ce symposium international islamique d’Istanbul  organisé dans le grand Centre International des Congrès   a enregistré la présence effective de quatre milles participants  venus de 81 pays d’Afrique, d’Europe, et d’Asie. L’organisateur principal du symposium,  » le Mouvement Gülen  » a pour principe directeur une attitude positive dans tous les domaines.  Que tout individu  doit s’éloigner  de tout comportement  qui pourrait  pousser le public au combat, au conflit, au pessimisme ou à des tensions.

 

 

Une forte délégation malienne conduite par le Ministre chargé des Affaires Religieuses et du Culte  a pris part à cette rencontre. Il était accompagné par des Directeurs de Medersa comme Mamadou Diarra, Aboubacar Camara, Boubacar Sanogo de Sikasso, Mahmoud Doucouré de Touba, Aboubacar Nimaga, des Directeurs des deux Radios Islamiques  de Bamako : Mohamed Kimbiri  de la Radio Dambé, et Mamadou Sagara  de la radio islamique, et d’éminentes  personnalités qui soutiennent la cause islamique au Mali : Mamadou Nimaga N°1, et Mahmoud Kouma.  Grâce à un partenariat fécond entre la Communauté musulmane du Mali  et  les structures turques, à savoir  Collège Nouvel Horizon et l’Ambassade turque au Mali, cette participation malienne s’est bien concrétisée. D’éminents conférenciers du monde musulman ont rehaussé l’eclat de cette rencontre par leur présence. Ils s’agit entre autres du Docteur Ahmad Abbady du Maroc, Docteur Hissam Al Bassir du Soudan, Professeur Mohamed Saâd Aboubakr du Nigeria, Mohamed Youssouf Nyazy d’Afghanistan, Docteur Mohamed Kroumous de la Turquie, Docteur Aly Djoumâah d’Egypte, Docteur Mohamed Almoctar Achinkiti du Qatar, Docteur Madame Nadia Moustapha d’Egypte, Docteur Abdoul Madjid Nadjar de la Tunisie, docteur Mohamed Baba  Amih d’Algérie.

 

 

Les débats étaient francs et fructueux sur ce thème du consensus qui  est aujourd’hui  le talon d’Achille de la Communauté musulmane. Les musulmans du monde doivent surmonter leurs divergences, très souvent sur des détails au détriment de l’essentiel.  Comme les détails nous divisent ; allons donc vers l’essentiel.  Tous les problèmes du monde musulman ont leur solution dans le consensus ou Ijma.

 

 

La rencontre a été le rendez vous du donner et du recevoir, et une opportunité pour les participants de cerner les contours du concept  Ijma, mais surtout de renforcer leurs capacités en matière de contenu du droit musulman.Si le droit occidental a une source directe : la législation et les coutumes et une source d’interprétation comme la pratique, la jurisprudence et la doctrine, nous trouverons la même similitude avec l’islam. Le droit musulman aussi a une source directe : le Coran et la Souna, et une source d’interprétation, à savoir l’Ijma (le consensus des savants musulmans),  le Qiyas (le raisonnement analogique), et  l’Ijtihad (la recherche de la solution d’un problème.

 

 

A la fin de la rencontre, une déclaration dite  » Déclaration d’Istanbul «   a sanctionné les travaux. Cette déclaration comporte des points entre autres : la création d’un cadre fédérateur de la Oumma,  adoption de l’Ijma ou consensus par tous les pays de la Oumma comme la nouvelle feuille de route, la vulgarisation du principe d’Ijma ou consensus à travers les éditions et la diffusion de medium sur le consensus.

 

 

La lecture de la bénédiction de clôture ou Douâa par le grand conférencier d’Oman, Ahmed Khalil a mis fin à ce troisième symposium international islamique d’Istanbul .

 

            

Par Mohamed KIMBIRI, Envoyé spécial à Istanbul

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Mali

AFP

Quatre ans après Serval, le Mali toujours dans la tourmente

Quatre ans après Serval, le Mali toujours dans la tourmente

AFP

-M- de retour en 2017 avec un album et une tournée au son du Mali

-M- de retour en 2017 avec un album et une tournée au son du Mali

AFP

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

symposium

Larbi Amine - Lemag

Mustapha Ramid appelle à un symposium national pour réglementer la grâce royale

Mustapha Ramid appelle à un symposium national pour réglementer la grâce royale

Larbi Amine - Lemag

Mustapha Ramid appelle à un symposium national pour réglementer la grâce royale

Mustapha Ramid appelle à un symposium national pour réglementer la grâce royale

Lefaso.net

Symposium international sur la valorisation des résultats de recherche et des innovations

Symposium international sur la valorisation des résultats de recherche et des innovations

islamique

AFP

Maroc: controverse sur un manuel d'éducation islamique

Maroc: controverse sur un manuel d'éducation islamique

AFP

Maroc: démantèlement d'une cellule féminine de l'Etat islamique

Maroc: démantèlement d'une cellule féminine de l'Etat islamique

AFP

Al Faqi Al Mahdi, l'ancien "shérif" islamique de Tombouctou, condamné par la CPI

Al Faqi Al Mahdi, l'ancien "shérif" islamique de Tombouctou, condamné par la CPI