mis à jour le

Madagascar : le président de la Transition Rajoelina candidat à la présidentielle

ANTANANARIVO (AFP) - (AFP)

L'actuel homme fort de Madagascar, le président de la Transition Andry Rajoelina, sera candidat à l'élection présidentielle de juillet, alors qu'il s'était engagé à ne pas se présenter dans le cadre d'un accord de sortie de crise, selon la liste définitive des candidats publiée par la cour électorale spéciale (CES) vendredi.

Lalao Ravalomanana, l'épouse de son rival et prédécesseur renversé en 2009, Marc Ravalomanana, figure également parmi les 41 candidats autorisés par la CES, de même que l'ancien chef d'Etat Didier Ratsiraka, 76 ans.

Africa n°1

Ses derniers articles: Les coups de coeur du 24/06/13  Mali : l'UE débloque 90 millions pour "consolider" l'Etat  Afrique du Sud : un syndicat veut doubler les salaires dans les mines 

Madagascar

AFP

L'épidémie de peste continue de progresser

L'épidémie de peste continue de progresser

AFP

Le cyclone Enawo fait au moins 3 morts

Le cyclone Enawo fait au moins 3 morts

Epidémie

Pourquoi Madagascar est le pays le plus touché au monde par la peste

Pourquoi Madagascar est le pays le plus touché au monde par la peste

président

AFP

Afrique du Sud: les encombrantes "casseroles" du président Zuma

Afrique du Sud: les encombrantes "casseroles" du président Zuma

AFP

Afrique du Sud: Nkosazana Dlamini Zuma, l'énigmatique "ex" du président

Afrique du Sud: Nkosazana Dlamini Zuma, l'énigmatique "ex" du président

AFP

Zimbabwe: le président Mnangagwa veut consolider son autorité sur le parti au pouvoir

Zimbabwe: le président Mnangagwa veut consolider son autorité sur le parti au pouvoir

transition

AFP

Zimbabwe: la Chine dément tout rôle dans la transition

Zimbabwe: la Chine dément tout rôle dans la transition

AFP

RD Congo: Tshisekedi et Katumbi demandent "une transition sans Kabila"

RD Congo: Tshisekedi et Katumbi demandent "une transition sans Kabila"

AFP

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi