mis à jour le

Madagascar : le président de la Transition Rajoelina candidat à la présidentielle

ANTANANARIVO (AFP) - (AFP)

L'actuel homme fort de Madagascar, le président de la Transition Andry Rajoelina, sera candidat à l'élection présidentielle de juillet, alors qu'il s'était engagé à ne pas se présenter dans le cadre d'un accord de sortie de crise, selon la liste définitive des candidats publiée par la cour électorale spéciale (CES) vendredi.

Lalao Ravalomanana, l'épouse de son rival et prédécesseur renversé en 2009, Marc Ravalomanana, figure également parmi les 41 candidats autorisés par la CES, de même que l'ancien chef d'Etat Didier Ratsiraka, 76 ans.

Africa n°1

Ses derniers articles: Les coups de coeur du 24/06/13  Mali : l'UE débloque 90 millions pour "consolider" l'Etat  Afrique du Sud : un syndicat veut doubler les salaires dans les mines 

Madagascar

AFP

Le cyclone Enawo fait au moins 3 morts

Le cyclone Enawo fait au moins 3 morts

Epidémie

Pourquoi Madagascar est le pays le plus touché au monde par la peste

Pourquoi Madagascar est le pays le plus touché au monde par la peste

AFP

Le président Hery Rajaonarimampianina peut-il encore relancer Madagascar ?

Le président Hery Rajaonarimampianina peut-il encore relancer Madagascar ?

président

AFP

Soudan: le président el-Béchir n'assistera pas au sommet avec Trump

Soudan: le président el-Béchir n'assistera pas au sommet avec Trump

AFP

Angola: incertitudes sur l'état de santé du président Dos Santos

Angola: incertitudes sur l'état de santé du président Dos Santos

AFP

Le président soudanais invité au sommet avec Trump

Le président soudanais invité au sommet avec Trump

transition

AFP

Soudan du Sud: le président Kiir forme son gouvernement de transition

Soudan du Sud: le président Kiir forme son gouvernement de transition

AFP

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

AFP

Niger: l'opposition dit non au dialogue sans transition politique

Niger: l'opposition dit non au dialogue sans transition politique