mis à jour le

Comité de pilotage du Projet d’appui aux commerçants détaillants : Une opération spéciale de 400 millions de FCFA bientôt lancée avec la BDM-SA et la BMS-SA

La première session du comité de pilotage du Projet d’appui aux commerçants détaillants (PACD)  phase 3 s’est tenue hier jeudi 2 mai, dans la salle de conférence du ministère du commerce et de l’industrie, sous la présidence du ministre Abdoul Karim Konaté. On notait la présence des autres membres de cet organe notamment le coordinateur de l’unité de mise en ½uvre du PACD, Abdoul Karim Diallo. Le PACD a contribué en 2011 à l’accroissement d’environ 50% des recettes fiscales relatives à la patente-vignette. Pour cette phase 3, une opération spéciale d’un montant de 400 millions de FCFA financée par la BDM-SA et la BMS-SA sera bientôt lancée pour les détaillants de Gao, Tombouctou, Kidal, Mopti et les sinistres de l’incendie du marché de Kayes.

e Projet d’appui aux commerçants détaillants (PACD) lancé en 2005 par les plus hautes autorités du pays vise à organiser et à appuyer la formation et le financement des commerçants détaillants, afin de les sortir du secteur informel. Après l’exécution avec succès des  deux premières phases, voila la troisième phase qui vient d’être entamée. Cela dénote de la pertinence de ce projet et des résultats obtenus.

Ainsi, la première phase (2005-2008) d’un coût d’un peu plus de 4 milliards de FCFA a abouti à la création de 18 centres de gestion agrés (CGA) la formalisation des activités de 3 600 détaillants et leur formation en comptabilité simplifiée, le financement de 1 394 commerçants pour un montant de 1,2 milliard de FCFA avec un taux de remboursement de 62%.

 La deuxième phase, (2009-2011) d’un coût de 5 milliards de FCFA s’est inscrite dans une dynamique de consolidation des acquis. Elle a permis la formalisation des activités de 4 769 détaillants, le financement de 987 d’entre eux à hauteur de 246 millions de FCFA avec un taux de remboursement de 72,34%. Elle a aussi permis la sensibilisation des commerçants de 89 marchés sur les bonnes pratiques en matière d’hygiène des aliments, la distribution de 19 000 sacs de paniers biodégradables et l’installation de 2 821 étals dans les marchés.

Selon le ministre Abdoul Karim Konaté le projet a contribué à l’amélioration des recettes fiscales relatives à la patente-vignette à hauteur  qui ont atteint plus de 2,4 milliards de FCFA, soit une hausse de 50% en 2011. Cependant, le ministre de souligner que malgré ces résultats fort appréciables, l’évaluation des deux premières phases a relevé quelques insuffisances et contraintes parmi lesquelles la réticence de certaines banques partenaires à accorder des prêts aux détaillants, l’absence de tarif unique négocié pour les frais de dossiers des banques. Ces insuffisances seront corrigées lors de la phase 3 (2013-2015) d’un coût global de près de 4,9 milliards de FCFA. Elle va permettre la formalisation des activités de 25 000 détaillants dont au moins 60% de femmes.

Le démarrage de cette phase qui intervient dans un contexte de crise,  sera marqué par une opération spéciale d’appui aux détaillants sinistrés des régions du nord, d’une partie de Mopti et des victimes de l’incendie du marché de Kayes. Cette opération  qui cadre avec les objectifs visés par la feuille de route de la transition, porte sur un montant de 400 millions de FCFA destiné à 1 000 vendeurs et vendeuses. Ils bénéficieront des prêts entre 200 000 et 2 millions de FCFA financés par la BDM-SA et la BMS-SA sur la base d’une garantie de l’Etat. Cette opération spéciale sera lancée courant  mai par le ministre Abdoul Karim Konaté.

 Déjà des équipes de son département sont  dans les régions concernées pour mettre les choses au point.

Youssouf CAMARA

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

projet

AFP

Libye: le projet de Constitution voté

Libye: le projet de Constitution voté

AFP

Tunisie: vaste projet contre la pollution d'un site chimique

Tunisie: vaste projet contre la pollution d'un site chimique

AFP

Nigeria: un projet d'attentat antimusulmans déjoué

Nigeria: un projet d'attentat antimusulmans déjoué

commerçants

AFP

A Ouagadougou, les commerçants rouvrent la peur au ventre après l'attentat

A Ouagadougou, les commerçants rouvrent la peur au ventre après l'attentat

AFP

Bénin: les commerçants ont ordre de "déguerpir" des espaces publics

Bénin: les commerçants ont ordre de "déguerpir" des espaces publics

AFP

Gambie: les touristes affluent mais les commerçants plient bagages

Gambie: les touristes affluent mais les commerçants plient bagages