mis à jour le

L’Adema et la présidentielle de juillet : Déjà la panique dans la Ruche

L'évolution de l'actualité n'est pas forcément favorable à l'Adéma où des démissions sont effectives et d'autres en préparation. Quoi de plus pour créer la panique dans les rangs du candidat déclaré, Dramane Dembélé.
Selon des informations, celui-ci est bien dans la logique de créer une synergie au sein de la cour des aînés autour de sa candidature. Pendant qu'il s'apprêtait à monter sur ses grands chevaux pour ce faire, Soumeylou Boubèye Maïga et son frère Mohamed Boubèye dit Talibo ont claqué la porte comme pour coiffer au poteau le candidat Dembélé dont les proches demandent un report de la présidentielle de juillet.
M. D.

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

présidentielle

AFP

Présidentielle en Gambie: le pouvoir de Yahya Jammeh face aux urnes

Présidentielle en Gambie: le pouvoir de Yahya Jammeh face aux urnes

AFP

Gabon: état de crise latente trois mois après la présidentielle

Gabon: état de crise latente trois mois après la présidentielle

AFP

Haïti: deux partis revendiquent la victoire

Haïti: deux partis revendiquent la victoire

juillet

AFP

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017

AFP

Mali: l'état d'urgence prorogé jusqu'au 15 juillet

Mali: l'état d'urgence prorogé jusqu'au 15 juillet

AFP

Guinée: un journaliste porté disparu depuis le 23 juillet

Guinée: un journaliste porté disparu depuis le 23 juillet

panique

AFP

Kenya: un mort, environ 150 blessés dans une panique après une explosion accidentelle

Kenya: un mort, environ 150 blessés dans une panique après une explosion accidentelle

La rédaction

Algérie: tremblement de terre à Boumerdes

Algérie: tremblement de terre à Boumerdes

AFP

Centrafrique: tirs, panique et peur de nouveaux massacres dans Bangui

Centrafrique: tirs, panique et peur de nouveaux massacres dans Bangui