mis à jour le

Alberto Navarro : Le pétrole menace d'être épicentre d'un conflit entre le Maroc et l’Espagne

Lemag : Alberto Navarro est ambassadeur d'Espagne au Maroc, il a donné une interview à un quotidien canarien, y faisant un tour général des grandes questions de la région, impliquant les deux pays.

«Je souhaite que l'extraction d'hydrocarbures, au cas où il y en aurait, ne devienne pas un motif à conflit entre le Maroc et l'Espagne».

Ainsi a déclaré Alberto Navarro dans un entretien accordé par lui, jeud...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

pétrole

AFP

Nigeria/corruption: saisie de nouvelles propriétés de l'ex-ministre du Pétrole

Nigeria/corruption: saisie de nouvelles propriétés de l'ex-ministre du Pétrole

AFP

Nigeria: une ex-ministre du Pétrole accusée de vouloir "éviter la justice" en Grande-Bretagne

Nigeria: une ex-ministre du Pétrole accusée de vouloir "éviter la justice" en Grande-Bretagne

AFP

Nigeria: La justice saisit 21 millions de dollars

Nigeria: La justice saisit 21 millions de dollars

menace

AFP

Egypte: l'EI a menacé la mosquée avant le massacre, selon un cheikh soufi

Egypte: l'EI a menacé la mosquée avant le massacre, selon un cheikh soufi

AFP

En Angola, l'empire dos Santos menacé par son successeur

En Angola, l'empire dos Santos menacé par son successeur

AFP

Zimbabwe: l'ex-vice-président demande la démission de Mugabe, menacé de destitution

Zimbabwe: l'ex-vice-président demande la démission de Mugabe, menacé de destitution

conflit

AFP

Plateforme interreligieuse en Centrafrique: "ce n'est pas un conflit religieux!"

Plateforme interreligieuse en Centrafrique: "ce n'est pas un conflit religieux!"

AFP

La Centrafrique: en conflit depuis 4 ans, avec une économie exangue

La Centrafrique: en conflit depuis 4 ans, avec une économie exangue

AFP

Mondial-2018: le sélectionneur du Nigeria ne veut pas d'un nouveau conflit sur les primes

Mondial-2018: le sélectionneur du Nigeria ne veut pas d'un nouveau conflit sur les primes