mis à jour le

Jamaa el Fna, Marrakech, Morocco, by The RealJimbot via Flickr CC.
Jamaa el Fna, Marrakech, Morocco, by The RealJimbot via Flickr CC.

Les Marocains veulent appliquer la charia

Ils sont de plus en nombreux à voulir s'y référer pour régler des questions de société.

Ils étaient 1472 Marocains à répondre au questionnaire du Pew Research Center américain. Sur cet échantillon,  88% d’entre eux se disent favorables à l’instauration de la loi islamique, la charia, au Maroc.

Les personnes interrogées sont toutes de confessions musulmanes, bien évidemment, mais elles ont reconnu être attirées par la culture occidentale (films, musique).

Qu’est-ce qui motive donc ce choix? Le site d’information Bladi explique les Marocains qui souhaitent ainsi voir la charia être instaurée comme la loi suprême du pays, aimeraient pouvoir s’y référer sur des questions liées à l’infidélité conjugale ou à l’homosexualité.

Le Maroc est ainsi le sixième pays, sur 39 à vouloir appliquer la charia.

Lu sur PEW, Bladi

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

charia

Economie

Une banque islamique va ouvrir ses portes en Allemagne

Une banque islamique va ouvrir ses portes en Allemagne

BringBackOurGirls

Les femmes de l'ombre de Boko Haram

Les femmes de l'ombre de Boko Haram

AFP

Nigeria: les gardiens de la charia promettent de réprimer l'homosexualité

Nigeria: les gardiens de la charia promettent de réprimer l'homosexualité

Maroc

AFP

Mondial-2018: Rabat crie sa déception après l'élimination du Maroc

Mondial-2018: Rabat crie sa déception après l'élimination du Maroc

AFP

Mondial-2018: le 4e but de Ronaldo offre la victoire au Portugal et élimine le Maroc

Mondial-2018: le 4e but de Ronaldo offre la victoire au Portugal et élimine le Maroc

AFP

Mondial-2018: 20 ans après, le Maroc fébrile

Mondial-2018: 20 ans après, le Maroc fébrile

société

AFP

Traque d'opposants en Egypte: des juges enquêtent sur une société de cybersurveillance française

Traque d'opposants en Egypte: des juges enquêtent sur une société de cybersurveillance française

AFP

Algérie: "En attendant les hirondelles" dresse le portrait d'une société mouvante

Algérie: "En attendant les hirondelles" dresse le portrait d'une société mouvante

AFP

Société Générale lance une nouvelle banque alternative en Afrique

Société Générale lance une nouvelle banque alternative en Afrique