mis à jour le

Des sénateurs français au Maroc

Le président de la Chambre des représentants, Karim Ghellab, s’est entretenu, jeudi à Rabat, avec le président du groupe d’amitié France-Maroc au Sénat français, Christian Cambon, actuellement en visite au Maroc à la tête d’une importante délégation du Sénat, des moyens de renforcer la coopération entre les deux institutions législatives.

Les deux parties ont passé en revue, lors de cette rencontre, les moyens à même de consolider la coopération entre les deux pays et les deux institutions législatives, et examiné des questions d’intérêt commun, notamment la situation sécuritaire au Mali, indique un communiqué de la Chambre des représentants.

Tout en réitérant l’attachement du Royaume aux valeurs de la démocratie, des droits de l’homme et de la liberté d’expression, M. Ghellab a informé, à cette occasion, la délégation parlementaire française des réformes engagées par le Maroc ces dernières années, des nouvelles prérogatives du parlement marocain en matière de législation, de contrôle et de diplomatie parlementaire, ainsi que des atouts qu’offre le Maroc dans le domaine de l’investissement.

Il a également passé en revue les derniers développement de la question de l’intégrité territoriale du Royaume, se félicitant du grand succès enregistré à ce sujet au niveau de l’ONU, grâce à la mobilisation de l’ensemble des composantes de la société marocaine, tout en saluant le soutien de la France à la cause nationale et au projet marocain d’autonomie dans les provinces du sud du Royaume.

Le président de la Chambre des représentants a assuré que le forum parlementaire maroco-français, dont l’organisation est prévue avant la fin de cette année, donnera une forte impulsion aux relations parlementaires.

De son côté, M. Cambon s’est réjoui des réformes initiées par le Maroc, ajoutant que cette visite contribuera à approfondir les relations de coopération entre les deux pays dans différents domaines et à renforcer le dialogue entre les parlements marocain et français.

Lors de son séjour au Maroc, a-t-il précisé, la délégation parlementaire française prendra connaissance de certains projets de développement, en particulier dans les domaines des énergies renouvelables et des eaux.

Pour ce qui est de la question de l’intégrité territoriale du Royaume, M. Cambon a réitéré le soutien de son pays au Maroc et au projet d’autonomie pour le règlement du conflit artificiel du Sahara marocain, rappelant que la visite entamée par une délégation du Sénat français dans les provinces du sud, il y a trois ans, lui a permis de constater de visu les progrès réalisés, grâce aux différents projets de développement lancés dans ces provinces.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

français

AFP

Le corps démembré d'un Français retrouvé au Maroc

Le corps démembré d'un Français retrouvé au Maroc

AFP

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

AFP

Arrivée au Maroc du président français Emmanuel Macron

Arrivée au Maroc du président français Emmanuel Macron

Maroc

AFP

Le roi du Maroc "mécontent" du retard dans le programme de développement d'Al-Hoceima

Le roi du Maroc "mécontent" du retard dans le programme de développement d'Al-Hoceima

AFP

Macron au Maroc pour une première rencontre avec le roi Mohammed VI

Macron au Maroc pour une première rencontre avec le roi Mohammed VI

AFP

Une émission de France 24 en arabe interdite au Maroc

Une émission de France 24 en arabe interdite au Maroc