mis à jour le

Problème d'eau à Saint-Louis : Le projet Prefelag injecte 14, 5 milliards FCFA

La région de Saint-Louis a bénéficié d'un projet de restauration des fonctions socio écologiques du système du lac de Guiers (Prefelag) qui va soulager des milliers de personnes. D'un coût global de 14,5 milliards de francs Cfa, ce projet, pendant cinq ans, se chargera de résoudre les problèmes en eau de plusieurs villages.

Le projet contribuera à réduire la pauvreté, à travers une meilleure gestion de l'eau et à optimiser les apports en eau, en passant de 1,2 milliard de mètres cubes à 2,1 milliards de mètres cubes, par an. Avec ce nouveau projet de restauration des fonctions socio écologiques du système du lac de Guiers (Prefelag), l'espoir est permis de voir les populations tirer le maximum de profit du plan d'eau .

Tout heureux, le directeur de l'office national du Lac de Guiers, Mamadou Bocoum, de préciser : «avant la construction des barrages de Diama et de Manantali, on avait des problèmes en eau. Ce problème est actuellement réglé, avec de l'eau en grande quantité mais qui n'est pas canalisée.

Avec ce projet et la remise en eau du Ndiaél, l'eau viendra dans cette dépression et on va mettre en place des ouvrages qui vont être connectés les trois marigots. Et, vous n'êtes pas sans ignorer qu'il y a le MCA qui fait un important programme de développement, pour rendre l'eau disponible à partir du Gorom Lamsar et dans l'ensemble des autres cours d'eau. D'ici fin 2014, début 2015, tous ses problèmes seront réglés dans la zone».

Ce programme est acquis grâce à l'Etat sénégalais et à la Bad qui, durant les cinq prochaines années, injecteront 14,5 milliards dans la région pour la restauration des fonctions socio-économiques du système du lac de Guiers. Il permettra ainsi de valoriser 50.000 ha de terre, dont 30.000 ha irrigués et 20.000 de formation végétale, en 2018 et aussi de porter les produits halieutiques, actuellement de 2000 tonnes, à 4000 tonnes, par an.

L'office national du Lac de Guiers a pris l'engagement de démocratiser la distribution de l'eau, conformément à son rôle de pôle de développement et de croissance.

Ousseynou Diop
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Saint-Louis

AFP

Sénégal: Saint-Louis débute son festival de jazz sous haute surveillance

Sénégal: Saint-Louis débute son festival de jazz sous haute surveillance

AFP

Sénégal: mesures pour que Saint-Louis reste au  patrimoine mondial

Sénégal: mesures pour que Saint-Louis reste au patrimoine mondial

AFP

Sénégal: levée de l'interdiction du festival de jazz de Saint-Louis

Sénégal: levée de l'interdiction du festival de jazz de Saint-Louis

projet

AFP

Libye: le projet de Constitution voté

Libye: le projet de Constitution voté

AFP

Tunisie: vaste projet contre la pollution d'un site chimique

Tunisie: vaste projet contre la pollution d'un site chimique

AFP

Nigeria: un projet d'attentat antimusulmans déjoué

Nigeria: un projet d'attentat antimusulmans déjoué