mis à jour le

Mouvement Ganda Izo : Communiqué de presse

Le Mouvement de résistance Ganda-Izo a appris avec consternation et regret les incidents du 29 avril 2013 ayant opposé des éléments se réclament des mouvements d'autodéfense aux forces de l'ordre à Sévaré.
Le Mouvement de résistance Ganda-Izo informe qu'à la date du 29 avril 2013, il n'a aucun combattant présent à Sévaré. Tous les combattants de la branche sécuritaire du mouvement sont répartis dans les zones libérées des régions nord du Mali en appui avec les formes armées nationales depuis le début du mois de mars.
La coordination régionale à Mopti avait informé en son temps les autorités militaires à Sévaré que tous ses combattants ont été redéployés sur le terrain dans les régions de Tombouctou et Gao. Par conséquent, les éléments actuellement présents à Sévaré sont des dissidents qui ont quitté le Mouvement Ganda-Izo depuis plus de 5 mois pour former leur propre mouvement entretenu par des personnes bien identifiées et connues de tous.
Le Mouvement Ganda-Izo rappelle par le présent qu'il s'est fixé et se fixe encore comme objectif d'appuyer les forces de sécurité dans leur mission régalienne de défense des populations et leurs biens. Aussi, le Mouvement condamne tous les actes de banditisme et dénonce toute pratique de nature à perturber la sécurité et la quiétude des citoyens.
Par la voix du président du Mouvement Ibrahim Abba Kantao et celle du chef d'état-major de la branche sécuritaire, Ibrahim Diallo, le Mouvement réaffirme son engagement patriotique à se battre aux côtés des formes armées et de sécurité malienne pour le retour de la paix durable et définitive dans la partie nord de notre chère patrie.
Pour cela, il informe l'opinion nationale de la collaboration sur le terrain de ses combattants avec les forces armés en présence au nord du Mali et de la participation du Mouvement à l'effort de sécurisation et de pacification des zones libérées.
Ainsi, de mars 2013, mois du déploiement des combattants du Mouvement de résistance Ganda-Izo, à ce jour, nos combattants ont arrêté ou contribué à arrêter plusieurs jihadistes : les derniers en date le 29 avril 2013 où un responsable du Mujao a été arrêté à Niafunké et évacué par pinasse à Tombouctou et remis aux forces de sécurité et l'arrestation du chauffeur et du célèbre commissaire Aliou à Gao dans le quartier de Aljanabandja.
Le Mouvement de résistance Ganda compte sur votre esprit patriotique et vous invite à vous investir vous aussi pour la libération totale du Mali. « Notre terre nous a tout donné, donnons un peu de nous pour la sauver ».
Bamako, le 30 avril 2013
Le président
Ibrahim Abba Kantao

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

presse

AFP

Egypte: 2 ans de prison pour le président du syndicat de la presse

Egypte: 2 ans de prison pour le président du syndicat de la presse

AFP

Presse économique: La Tribune se lance en Afrique

Presse économique: La Tribune se lance en Afrique

AFP

Gabon: polémique dans la presse sur un communiqué du PS français

Gabon: polémique dans la presse sur un communiqué du PS français