mis à jour le

Nord du Mali : L’armée malienne progresse vers Kidal

Dans le nord du Mali, les forces armées maliennes (Fama) sont dans une phase de réorganisation très active avec comme objectif de reprendre leurs positions initiales dans la région de Kidal. L'information a été donnée par la Direction de l'information et des relations publiques des armées (Dirpa) lors de son point de presse du lundi 29 avril dernier. Occasion pour ce service d'apporter sa version sur l'arrestation à Bamako de sept membres du Mujao.

L’armée malienne (photo archives)

Vraisemblablement on tire vers la fin des fourberies du Mnla à Kidal. Pour cause, les forces armées maliennes sont dans les derniers préparatifs devant aboutir à son installation dans toute la région de Kidal. En effet, les patrouilles conjointes avec les forces alliées, notamment la Misma ont permis d'atteindre un niveau de sécurité acceptable dans les zones occupées, et d'élargir la marge de man½uvre des Fama. Ce qui permet aux Fama de se projeter dans les zones qu'elles ont perdu le contrôle depuis plus d'une année, notamment Kidal. Selon le Directeur général de la Dirpa, « beaucoup de renforts sont entrain de monter à Gao à partir d'où nous projetons de reprendre nos positions initiales dans la région de Kidal, bientôt ». Pour la sécurité des opérations, le Lt/col Souleymane Maïga n'a pas fourni les détails des préparatifs de l'opération. Cependant, il précise que « l'armée ne va pas à Kidal, Tessalit ou encore Aguelhok pour combattre les Touarègues » contrairement aux allégations distillées par le Mnla. Ce dernier(Mnla) est entrain de mener une vaste campagne d'intoxication dans lesdites localités pour annoncer le retour des Fama qu'il qualifie de raciste, barbare...
Par ailleurs, pendant le point de presse, les journalistes ont soulevé des préoccupations relatives à la lettre ouverte publiée par un haut gradé du 33ème RCP (régiment des commandos parachutistes) dans un journal de place et à l'arrestation de certains membres du Mujao à Bamako. S'agissant de la lettre du Lt/col Moussa Seydou Diallo sur la non tenue des engagements pris par le chef d'état-major général des armées, le conférencier a rappelé « qu'il n'y a pas de syndicalisme dans l'armée ». Selon lui, « il ne revient pas un individu de prendre en son compte la situation de tout un corps, à savoir les bérets rouges ». Le cas de ce colonel qui n'en est pas à son premier coup est « entrain d'être étudié par l'hiérarchie militaire » a affirmé le conférencier.
Concernant l'affaire des éléments du Mujao arrêtés, la Dirpa a informé qu'il s'git du fruit des actions menées par la Bac et la sécurité d'Etat. Celles-ci ont appréhendés, depuis mars dernier, ces individus qui s'apprêtaient à commettre des actes terroristes à Bamako.

Les faits
Le jeudi 7 mars, c'est au cours d'un contrôle de routine que les agents de la Bac (Brigade anti criminalité de la police) ont interpellé Mohamed Diallo aux environs de Niamakoro. L'intéressé, déjà repéré par les agents de la SE, a reconnu son appartenance au Mujao et au Dara de Hamed Yehia Diallo, un leader djihadiste basé à Tintahatène dans l'arrondissement de Gossi. Ce qui a permis de remonter à une autre personne, qui faisait depuis décembre, objet de surveillance des services spéciaux de renseignement. Selon la Dirpa, le fils de l'imam Diallo s'était inscrit dans une medersa de Bamako et s'occupait du recrutement des jeunes talibés pour son père. Les dépositions de ces suspects ont permis de remonter au reste des membres du commando disséminé dans les quartiers de Sogoniko, Niamakoro et à Zoukoumé (derrière Kabala). Et les arrestations ont continué jusqu'au 18 mars. Actuellement, d'autres complices cités par ces suspects (actuellement aux mains de la justice) font l'objet de surveillance afin de rassembler le maximum de preuves pour les mettre hors d'état de nuire.
Issa B Dembélé

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Mali

AFP

L'opération militaire française au Mali et au Sahel en chiffres

L'opération militaire française au Mali et au Sahel en chiffres

AFP

Macron au Mali pour donner une nouvelle dimension

Macron au Mali pour donner une nouvelle dimension

AFP

Programme chargé pour Macron au Mali

Programme chargé pour Macron au Mali

Kidal

AFP

Mali: la Croix-Rouge reprend ses activités

Mali: la Croix-Rouge reprend ses activités

AFP

Mali: rentrée scolaire

Mali: rentrée scolaire

AFP

Mali: la Mission de l'ONU inquiète des conséquences des combats autour de Kidal

Mali: la Mission de l'ONU inquiète des conséquences des combats autour de Kidal