mis à jour le

Communiqué du conseil des ministres - Le gouvernement en guerre contre les fraudeurs de diplômes (Le Patriote)

Le jeudi 02 mai 2013, un Conseil des Ministres s’est tenu de 10 heures à 13h00, à la Salle de Réunion de la Préfecture de Man, sous la présidence effective de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’État. L’ordre du jour de cette réunion comportait les points suivants : A/-Mesures Générales - Projets de lois - Projets d’ordonnances - Projets de décrets C/-Communications D/-Divers A/- MESURES GENERALES PROJETS DE LOIS 1-Au titre du Minist [...]

ministres

AFP

Zimbabwe: deux anciens ministres poursuivis pour corruption

Zimbabwe: deux anciens ministres poursuivis pour corruption

AFP

Somalie: trois ministres limogés par le Premier ministre

Somalie: trois ministres limogés par le Premier ministre

AFP

Maroc: le roi limoge trois ministres sur fond de contestation dans le nord

Maroc: le roi limoge trois ministres sur fond de contestation dans le nord

gouvernement

AFP

Le gouvernement tunisien planche sur des mesures sociales après la contestation

Le gouvernement tunisien planche sur des mesures sociales après la contestation

AFP

Tunisie, des manifestants lancent un carton jaune au gouvernement sur l'austérité

Tunisie, des manifestants lancent un carton jaune au gouvernement sur l'austérité

AFP

Tuerie en Casamance: le gouvernement va réprimer plus sévèrement le trafic de bois (ministre)

Tuerie en Casamance: le gouvernement va réprimer plus sévèrement le trafic de bois (ministre)

guerre

AFP

Centrafrique: le gouvernement et l'ONU condamnent les propos du chef de guerre Adam

Centrafrique: le gouvernement et l'ONU condamnent les propos du chef de guerre Adam

AFP

Centrafrique: le chef de guerre Noureddine Adam menace de "marcher sur Bangui"

Centrafrique: le chef de guerre Noureddine Adam menace de "marcher sur Bangui"

AFP

Au Liberia, les fantômes de la guerre civile hantent la présidentielle

Au Liberia, les fantômes de la guerre civile hantent la présidentielle