mis à jour le

Hôpital du Point G : CAP SUR LE SECOND PROJET D’ETABLISSEMENT

Cette programmation quinquennale des activités et des objectifs à atteindre, mobilisera plus de 33 milliards de Fcfa

Les administrateurs du centre hospitalo-universitaire (CHU) du Point G ont statué jeudi en session extraordinaire sur le second projet d'établissement  (2013-2017) de l'hôpital afin de le valider. La réunion dirigée par le président du conseil d'administration de l'établissement, Bibi Diawara, s'est tenue en présence des directeurs sortant et entrant de l'hôpital respectivement, le médecin colonel-major Charles Fau et le Dr Sékou Dramé.

Les administrateurs ont examiné et amendé le document soumis à leur approbation. Le projet d'établissement est une programmation quinquennale des activités à mener dans les domaines des soins, de la formation et de la recherche et des ressources à mobiliser sur la période.  Le premier projet d'établissement de l'hôpital couvrait la période 2004-2008. Il était donc arrivé à terme depuis fort longtemps.

Le second projet d'établissement a été présenté par le directeur général adjoint de l'hôpital, Mamady Sissoko. Celui-ci a expliqué que le document ambitionne une nette amélioration des performances dans les différents domaines d'activités mais aussi le renforcement du plateau technique et des compétences de l'établissement qui est entré dans l'ère des technologies de pointe depuis quelques années.

Le protocole regroupe le projet médical et celui des soins infirmiers qui se complètent, le projet de gestion administrative qui vise l'amélioration de l'organisation administrative et la gestion des ressources humaines.

Selon le directeur adjoint de l'hôpital, pour réussir ce second projet d'établissement, des orientations stratégiques ont été dégagées pour le renforcement des capacités de prise en charge (en termes d'équipements et de compétences) mais aussi l'institutionnalisation de la démarche qualité dans les différents services.

Mamady Sissoko a précisé que le second projet d'établissement a été conçu sur des acquis comme l'existence de 8 nouveaux services, l'extension et la rénovation de 5 anciens services, la disponibilité des compétences.

L'exécution du premier projet d'établissement de l'hôpital du Point G avait été jugée globalement satisfaisante. Une évaluation interne assure que les objectifs ont été atteints à près de 65%.

Le directeur général sortant du Point G, le  colonel-major Charles Fau,  a jugé que le second projet d'établissement est un document consensuel qui mobilisera dans les 5 ans à venir un peu plus de 33 milliards de Fcfa contre 27 milliards de Fcfa pour le premier projet d'établissement. « Notre priorité est de réunir les meilleures conditions de prise en charge des pathologies pour réduire sensiblement les évacuations sanitaires à l'extérieur », a indiqué Charles Fau en soulignant que l'Etat dépense bon an, mal an un peu plus de 900 millions dans les évacuations sanitaires, soit parce que le plateau technique n'est pas là, soit que les compétences ne sont pas disponibles.

Evoquant les difficultés de l'hôpital du Point G, l'ancien patron de l'établissement sanitaire  a notamment évoqué le problème d'alimentation en eau potable qui reste un réel casse-tête pour le CHU même si le ministère de la Santé l'a aidé à creuser un forage. Le besoin est crucial de disposer d'un château d'eau capable de répondre aux besoins, tout comme d'acquérir un groupe électrogène capable d'alimenter les différents services en cas de coupure d'électricité. Le groupe actuel dessert prioritairement les services de chirurgie, de néphrologie (pour la dialyse) et le service de gynécologie.

B. DOUMBIA

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

hopital

AFP

Covid-19: le Maroc érige un hôpital de campagne après l'apparition de foyers

Covid-19: le Maroc érige un hôpital de campagne après l'apparition de foyers

AFP

Ebola en RDC: un membre de l'OMS tué dans une attaque contre un hôpital

Ebola en RDC: un membre de l'OMS tué dans une attaque contre un hôpital

AFP

Au Mozambique, le grand hôpital de Beira

Au Mozambique, le grand hôpital de Beira

Cap

AFP

Ebola en RDC: cap des 2.200 morts passés, la réponse menacée par l'insécurité

Ebola en RDC: cap des 2.200 morts passés, la réponse menacée par l'insécurité

AFP

Au Cameroun de Paul Biya, changement de ton ou de cap ?

Au Cameroun de Paul Biya, changement de ton ou de cap ?

AFP

Par grand vent, l'étape caritative de Harry et Meghan sur une plage du Cap

Par grand vent, l'étape caritative de Harry et Meghan sur une plage du Cap

projet

AFP

Le projet éthiopien de méga-barrage sur le Nil, source de tensions régionales

Le projet éthiopien de méga-barrage sur le Nil, source de tensions régionales

AFP

Ouganda: un projet de barrage sur les Murchison Falls suscite l'indignation

Ouganda: un projet de barrage sur les Murchison Falls suscite l'indignation

AFP

La France entérine la fin du franc CFA dans un projet de loi

La France entérine la fin du franc CFA dans un projet de loi