mis à jour le

Ligue des champions d’Afrique : STADE MALIEN, OPERATION 4-0

Marquer au moins quatre buts sans en encaisser. Voilà la mission assignée au Stade malien face à Coton sport que les nôtres affrontent en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions, samedi au stade Modibo Keïta. Au match aller disputé il y a deux semaines, les Camerounais s'étaient imposés 3-0 devant leur public. Le Stade malien n'a donc pas le choix : pour espérer renverser la situation, il devra marquer au moins quatre buts ou à défaut, gagner 3-0 et avoir droit à la séance des tirs au but. La tâche s'annonce difficile, très difficile même mais elle n'est pas impossible à réaliser. Mais pour résoudre cette difficile équation, à savoir marquer 3 buts sans en prendre, les Blancs n'ont qu'une solution : jouer la carte de l'offensive et fermer derrière. Au match aller, le team de Sotuba est passé à côté du sujet et devra tout mettre en ½uvre pour que le même scénario ne se reproduise. La ligne d'attaque aura un rôle prépondérant pour cette deuxième manche et meilleure elle sera, plus grandes seront les chances de l'équipe de renverser la vapeur face aux Camerounais. Pour atteindre son objectif majeur de l'année qui est la qualification à la phase de poule de la Ligue des champions, le Stade malien est condamné à gagner ce match contre les Cotonculteurs camerounais. Malgré la lourde défaite de l'aller, les responsables de Sotuba restent optimistes, à l'image du coach Pascal Janin. Le technicien français se dit même persuadé que son équipe va montrer un autre visage pour ce match retour. «La situation est différente car nous allons jouer à domicile et devant notre public. En clair nous disposons des moyens adéquats pour renverser la situation», assure-t-il. Aussi, pour cette manche retour, Pascal Janin pourra compter sur un effectif au grand complet, ce qui n'était pas le cas à l'aller. D'ores et déjà, le technicien stadiste a élaboré une stratégie pour contrer les attaquants du Coton sport d'une part et d'autre part, marquer au moins un but dans le premier quart d'heure. Question : les Blancs pourront-ils refaire leur retard face aux Camerounais qui vont sans doute jouer regroupés derrière ? Disons-le sans ambages, les trois buts encaissés à l'extérieur face à Coton sport ne permettent pas aux Blancs d'avoir la totale confiance dont ils ont réellement besoin pour éditer un exploit. Mais comme le dit l'adage, un match de football n'est jamais gagné avant d'être joué. En tout cas, le Stade malien doit continuer à y croire parce que rien n'est impossible en football. Solides leaders du championnat national, les Blancs affronteront une équipe camerounaise qui, selon nos informations, sera privée des services de plusieurs cadres. Vrai ou faux, une chose est sûre, Coton sport est à la portée du Stade malien et tout reste encore possible pour les deux équipes.

D. COULIBALY

Le programme Samedi 4 mai au stade Modibo Keïta 18h: Stade malien-Coton sport

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

stade

AFP

Côte d'Ivoire: la Chine va bâtir un stade olympique

Côte d'Ivoire: la Chine va bâtir un stade olympique

AFP

CAN: faible affluence pour la 3e place au stade de Malabo

CAN: faible affluence pour la 3e place au stade de Malabo

AFP

Ebola: le stade de Monrovia transformé en centre de traitement

Ebola: le stade de Monrovia transformé en centre de traitement