mis à jour le

Festival de Cannes en France : Drissa Touré y est sélectionné, mais il risque de ne pas y être

« La Loi de Moïse », c'est le dernier court métrage de Drissa Touré sélectionné pour être diffusé au prochain festival de Cannes en France qui aura lieu du 15 au 26 mai. Malheureusement, Drissa Touré pourrait ne pas y être, parce qu'il n'a pas les moyens.

Drissa Touré est bien connu dans le milieu du cinéma au Burkina Faso pour avoir réalisé plusieurs films dont Haramuya, Laada, Le Sort, Que mon père revienne, Nasa Bulé. Il a également participé à plusieurs festivals dont celui de Cannes, de Zurich en Suisse, de Milan en Italie, de Namur en Belgique, de Rotlerland aux Pays-Bas, de New York aux Etats-Unis. Malheureusement, pour plusieurs raisons, il n'a pas fait de réalisation depuis un certain temps.

Aujourd'hui, il signe son retour avec La loi de Moïse, un film tourné à Bobo-Dioulasso, notamment à Dingasso avec des acteurs et des techniciens bobolais. Présenté au prestigieux festival de Cannes, le film a été sélectionné dans la section Carrefour du film. Mais Drissa, qui est venu dans notre rédaction, pourrait ne pas s'y rendre. Il n'a pas les moyens. « J'ai demandé des soutiens un peu partout, mais pour l'instant il n'y a rien à l'horizon alors que le Festival se déroule du 15 au 26 mai », alors que Drissa qui a dans sa besace un projet de long-métrage compte y promouvoir son idée et revenir avec des promesses. Le Festival de Cannes étant un tremplin pour tout cinéaste, Drissa demande donc de l'aide pour pouvoir représenter le Burkina, son pays.

Séri Aymard BoGNINI

L'Express du Faso

festival

AFP

Ethiopie: les Oromos manifestent, un an après un festival meurtrier

Ethiopie: les Oromos manifestent, un an après un festival meurtrier

AFP

Ethiopie: les Oromos célèbrent Irreecha, un an après un festival meurtrier

Ethiopie: les Oromos célèbrent Irreecha, un an après un festival meurtrier

AFP

L'Afrique s'invite au Festival d'Avignon

L'Afrique s'invite au Festival d'Avignon

France

AFP

La France prête

La France prête

AFP

Niamey:

Niamey:

AFP

Au Niger et au Tchad, la France veut repérer les réfugiés déterminés

Au Niger et au Tchad, la France veut repérer les réfugiés déterminés