mis à jour le

Prévention des risques d'inondations à Ouagadougou : la mairie cure les caniveaux

A Ouagadougou, la saison des pluies rime souvent avec inondations. Pour cette année des mesures sont en train d'être prises par la mairie de Ouagadougou afin de minimiser les risques d'inondation. Le directeur de la propreté Sidi Mahamadou Cissé a dévoile la stratégie de prévention du conseil municipal.

Depuis la pluie diluvienne qui s'est abattue sur Ouagadougou le 1er septembre 2009, provoquant une inondation avec de nombreux dégâts matériels et des pertes en vies humaines, les autorités municipales ont placé le curage des ouvrages de drainage des eaux de pluies (caniveaux et canaux) au centre de leurs intérêts. Pour le directeur de la propreté, Sidi Mahamadou Cissé, un budget d'environ 117 millions de francs CFA est alloué chaque année, par la mairie, pour le curage de ces ouvrages. Cette année, la mairie a pu mobiliser, grâce l'à ONG « Helvetas swiss » et l'Union européenne, 75 millions des francs CFA pour le curage de 30km de caniveaux ainsi qu'une portion du canal de Wemtenga. Les travaux ont d'ailleurs débuté le 22 avril dernier. Selon M. Cissé, cette activité de nettoyage permettra de faciliter l'écoulement des eaux pluviales et ainsi de minimiser les risques d'inondations en cas de fortes précipitations. En plus de cette opération ponctuelle dit curage à l'entreprise, la commune assure tout au long de l'année le curage en régie des caniveaux. Cette dernière est réalisée du 1er janvier au 31 décembre grâce à une convention signé avec l'association jeunesse sans frontière Burkina (AJSFB). Le directeur de la propreté a estimé que la moitié des caniveaux de la ville a déjà été nettoyée grâce au partenariat avec l'AJSFB.

Toutefois, les efforts déployés par le conseil municipal resteront vains si les « ouagavillois » ne jouent pas leur partition. Il s'agit d'adopter des comportements éco citoyens, tout simplement en évitant de déposer des déchets dans les caniveaux et canaux. En effet à en croire le directeur de la propreté, un tour dans la ville suffit pour constater que les caniveaux sont à certains endroits de véritables dépotoirs de déchets aussi bien solides que liquides. A ce sujet il a insisté sur le fait que les ouvrages de drainage ont été conçus et emménagés exclusivement pour le drainage des eaux de pluie et non pour tout autre usage dont on a l'habitude à Ouagadougou.

Nadège YE

Sidwaya

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

prévention

AFP

Côte d'Ivoire: prévention et massage pour lutter contre la pneumonie chez les bébés

Côte d'Ivoire: prévention et massage pour lutter contre la pneumonie chez les bébés

LNT

Vallée de l’Ourika : Extension du système de prévention des crues

Vallée de l’Ourika : Extension du système de prévention des crues

Nabil

Prévention du palu au Faso : Que deviennent les moustiquaires promises ?

Prévention du palu au Faso : Que deviennent les moustiquaires promises ?

Ouagadougou

AFP

Burkina: l'ex-otage australienne est arrivée

Burkina: l'ex-otage australienne est arrivée

AFP

Burkina: marche silencieuse en hommage aux victimes de l'attaque de Ouagadougou

Burkina: marche silencieuse en hommage aux victimes de l'attaque de Ouagadougou

AFP

Leila Alaoui, une photographe humaniste victime des jihadistes

Leila Alaoui, une photographe humaniste victime des jihadistes