mis à jour le

Rencontre PM-forces vives de la région du Sahel : « nous souhaitons une pause de la première pierre de l'Université de Dori par le Président du Faso à l'occasion du 11 décembre »

Dans le cadre de la commémoration du 53ème anniversaire de l'accession à la souveraineté du Burkina qui sera célébrée le 11 décembre prochain à Dori dans la capitale de la région du Sahel, le premier ministre Luc Adolphe TIAO a rencontré les forces vives de la région le jeudi 2 mai. Les échanges ont porté sur l'organisation pratique de cette fête, les bitumages des routes, la construction de la cité des forces vives et d'autres infrastructures à même de contribuer au développement de la région.

Le onze décembre avance à grand pas et les travaux doivent aussi avancer. C'est dans ce cadre que le premier ministre a eu des échanges avec les ressortissants du Sahel afin qu'ils se donnent la main pour réussir la manifestation.

Pour le premier ministre, il faut que les habitants de cette région s'approprient l'évènement pour relever le défi et mériter la confiance placée en la région. « Faites de cette commémoration la vôtre et l'histoire et la génération future retiendront que vous avez eu le mérite d'organiser les festivités de la fête nationale de notre cher pays en vous impliquant totalement » dixit le chef du gouvernement.

Il aussi exhorté les fils et filles de la région à mettre de côté leurs divergences politiques et ½uvrer pour la réussite de ce grand évènement. « Cette fête concerne tout le monde et donne l'occasion à vous les fils de la région au-delà des couleurs politiques d'unir tous les peuples du sahel. »

Pour Luc Adolphe TIAO, il n'y a pas une ville qui était plus divisée que Koudougou mais il se réjouit que le 11 décembre à Koudougou a plus réuni que diviser les fils et filles de la cité du cavalier rouge. Il a du reste affirmé que le gouvernement mettra tout en ½uvre pour accompagner les sahéliens pour la réussite de l'évènement.

Outre les questions liées aux préparatifs du 11décembre qui concernent la disponibilité et la cherté des matériaux de construction, les forces vives ont souhaité qu'une pause de la première pierre de l'Université de Dori par le Président du Faso Blaise COMPAORE soit incluse dans le programme des festivités.

Ils souhaitent que les enseignements de cette Université soient axés sur la géologie et l'élevage entre autres. Ils ont aussi posé le problème de la couverture télévisuelle et radiophonique de la région car à les écouter, la RTB télé et radio ne couvrent toute la région, chose qui ne permettra pas à tout le monde de vivre l'évènement.

A cela s'ajoutent les questions de la construction d'un stade régional, la clôture du lycée de Dori et l'érection des classes de première et terminale C.

En réponse à toutes ces préoccupations, le ministre Baba HAMA de la Culture et natif de la région a appelé la collaboration franche de tous. « L'orage étant passé, allusion faite aux campagnes électorales, l'heure est à la mobilisation pour la réussite de l'évènement. « Le maire est le propriétaire du champ, il n'a qu'à sonner le tocsin pour que nous y répondons. »

Le ministre des Mines, lui, a fait savoir à l'assistance qu'il contactera les différents responsables miniers de la région pour qu'ils s'impliquent pour une réussite de la commémoration de l'anniversaire de notre indépendance. L'indulgence de la population a aussi été demandée pour que les travaux se déroulent dans de bonnes conditions.

Un appel a également été lancé en l'endroit des éleveurs pour qu'ils maitrisent un tant soit peu les animaux pour éviter qu'ils ne troublent pas les travaux. Du reste, les ressortissants de la région ont tous promis de travailler de concert, pour relever le défi.

Y. Alain Didier COMPAORE

RTB

rencontre

AFP

Mozambique: rencontre entre le président et le chef de l'opposition pour la paix

Mozambique: rencontre entre le président et le chef de l'opposition pour la paix

AFP

Rencontre entre rivaux libyens

Rencontre entre rivaux libyens

AFP

Rencontre entre le dalaï lama et le président du Botswana en août

Rencontre entre le dalaï lama et le président du Botswana en août

région

AFP

La Casamance, région au fort potentiel, minée par un conflit indépendantiste

La Casamance, région au fort potentiel, minée par un conflit indépendantiste

AFP

Congo: plan présidentiel pour désarmer la région du Pool

Congo: plan présidentiel pour désarmer la région du Pool

Famine

Le retour de la faim au Soudan du Sud

Le retour de la faim au Soudan du Sud

sahel

AFP

Coup de pouce financier de l'UE

Coup de pouce financier de l'UE

AFP

Le G5 Sahel demande des financements supplémentaires pour sa force militaire

Le G5 Sahel demande des financements supplémentaires pour sa force militaire

AFP

Sommet

Sommet