mis à jour le

Un policier égorgé et Kalthoum Kannou menacée de voir la tête coupée

Kalthoum Kannou ,Présidente de l’Association des Magistrats Tunisiens ( AMT ) , a recu ce matin du jeudi 2 mai , une lettre dans son bureau à la cours de cassation ( plus haute autorité judiciaire du pays ) à Tunis . Cette lettre qui commence par au nom d’Allah est une menace pour la juge . Le ou les signataires-anonymes -disent qu’ils possède (ent )  un dossier sur la Présidente et lui demande (ent ) de lever la main sur la Justice ,sinon il(s) passe (ent)  à l’action et lui tranchera( ont ) la tête . 

Après l’assassinat de l’opposant Chokri Belaïd le 6 février dernier ,non élucidé à ce jour ,plusieurs personnalités politiques et des médias ont reçu des menaces de mort .

Le gouvernement provisoire ,dominé par les islamistes est pointé du doigt par la société civile qui lui reprochent son laxisme face à la montée de la violence dans le pays .

Ce jeudi ,un gradé de la police a été retrouvé égorgé et les mains coupés à Djebel Jeloud proche de la capitale Tunis . ceci rappelle la signature terroriste des islamistes jihadistes en Algérie pendant les années de braise

 

Ksibi Absattar