mis à jour le

100ème session ordinaire du Conseil supérieur de la communication Dans la joie et l'appel à plus de mobilisation

La 100ème session ordinaire du collège des conseillers s'est tenue le mercredi 17 avril 2013 au siège de l'Institution sous la présidence de Madame Béatrice Damiba.

La 100e session du Collège des conseillers du CSC s'est déroulée dans une ambiance particulière. Le rang symbolique qu'elle occupe dans la lignée des cadres de délibération de l'institution y est certainement pour quelque chose. De plus, elle a accueilli une délégation de trois cadres du Conseil supérieur de la communication (CNC) du Niger, en mission de travail auprès du CSC du 15 au 21 avril 2013. Le conseil a abordé ensuite quelques questions de régulation.

Il a ainsi pris connaissance de la notification de reprise des activités des stations TV du Réseau SMTV, par son Président du conseil d'administration (PCA), hormis celle de Dori. Le conseil a décidé que le PCA soit entendu par les départements techniques de l'institution, avant toute suite à donner.

Le conseil a pris acte du procès intenté par un commissaire de police contre le journal « Le Soir ». Il a aussi pris acte des résultats d'analyse de produits de la gamme SIVODERM.

Le collège des conseillers a entendu plusieurs comptes rendus relatifs, entre autres à : o la 2ème réunion du comité de pilotage sur la TNT présidée par le Premier ministre, le 9 avril 2013 ; o la rencontre CSC-ARCEP-Editeurs de services TV, organisée le 11 avril 2013 au CSC ; o la réunion multisectorielle sur l'application de la convention collective, le 16 avril 2013 o un point du Président du Comité de réflexion sur l'attribution des fréquences.

Par ailleurs, le Conseil a pris connaissance d'un rapport de mission relatif à la participation d'un agent du CSC à un atelier de formation des webmasters du RIARC organisé par la HACA-Maroc du 1er au 3 avril 2013 à Rabat.

Au sortir de la 100e session du Collège des conseillers, la Présidente du CSC, Madame Béatrice Damiba, a exprimé l'émotion qui a marqué sa tenue. « Nous étions particulièrement heureux, d'autant plus que, comme par hasard, l'ordre du jour était très allégé. Nous nous sommes réjouis de la régularité de tenue de ces sessions et nous nous sommes engagés à continuer sur cette lancée ».

Béatrice Damiba qui a tenu à préciser qu'il s'agit de la centième session dans la lignée de toutes celles qui ont été tenues depuis des années, y compris sous ses prédécesseurs. « Quand je suis arrivée, on était, à la 46e session. Je suis à mon second mandat et j'ai encore deux années à passer à la tête du CSC. Je demande au collège des conseillers, de même qu'à l'ensemble des collaborateurs de l'administration de continuer à se mobiliser pour que, d'une année à l'autre, nous puissions tenir régulièrement les sessions dans le sens du bon accomplissement de nos missions », a-t-elle appelé.

Bureau de presse et de la communication/CSC

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

communication

AFP

Burkina: la présidente du Conseil supérieur de la communication écrouée pour malversations

Burkina: la présidente du Conseil supérieur de la communication écrouée pour malversations

AFP

La justice française autorise la communication de l'acte de naissance complet d'Ali Bongo

La justice française autorise la communication de l'acte de naissance complet d'Ali Bongo

AFP

Burkina: l'ex-ministre de la Communication de Compaoré écroué pour malversations

Burkina: l'ex-ministre de la Communication de Compaoré écroué pour malversations

mobilisation

AFP

Crise au Togo: la mobilisation tient bon, tractations pour un dialogue

Crise au Togo: la mobilisation tient bon, tractations pour un dialogue

AFP

Togo: nouvelle journée de mobilisation dans une ambiance tendue

Togo: nouvelle journée de mobilisation dans une ambiance tendue

AFP

Togo: deuxième jour de mobilisation massive contre le régime

Togo: deuxième jour de mobilisation massive contre le régime