mis à jour le

Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo transférée à Abidjan pour des soins

L'ex-Première dame ivoirienne Simone Gbagbo, détenue dans le nord du pays depuis la fin de la crise postélectorale de 2010-2011, a été transférée jeudi dans une clinique d'Abidjan à la suite de "problèmes de santé", a annoncé à l'AFP l'un de ses avocats.

Simone Gbagbo "est arrivée aujourd'hui (jeudi)" dans une clinique de la capitale économique, a déclaré Me Rodrigue Dadjé.

Ses avocats avaient "introduit une demande auprès des autorités pour son évacuation sur Abidjan afin qu'elle suive des soins médicaux" après des "problèmes de santé", a-t-il indiqué sans plus de précision. "Les autorités ont donné suite à notre demande", a-t-il ajouté.

Le ministre de la Justice, Gnénéma Coulibaly, a confirmé à l'AFP ce transfert. "Nous avons donné notre accord parce qu'elle a besoin de soins médicaux", a-t-il expliqué.

Simone Gbagbo a été placée en détention à Odienné (nord-ouest) après la crise postélectorale de décembre 2010-avril 2011. Née du refus de l'ancien président Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite à l'élection de novembre 2010, la crise a fait quelque 3.000 morts.

Née en 1949, l'ex-Première dame est poursuivie par la justice ivoirienne pour génocide et crimes de sang, atteinte à la sûreté de l'Etat et infractions économiques.

Elle est aussi sous le coup d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI), qui la soupçonne de crimes contre l'humanité commis durant la crise.

Les autorités ivoiriennes n'ont pas encore donné leur réponse à la Cour mais ne cachent plus désormais leur préférence pour la tenue en Côte d'Ivoire des procès des détenus et inculpés proches de l'ex-chef de l'Etat, incarcéré depuis fin 2011 à La Haye par la CPI, qui le soupçonne aussi de crimes contre l'humanité.

Dans un entretien publié dans la dernière édition de l'hebdomadaire Jeune Afrique, le président Alassane Ouattara a indiqué n'avoir "rien décidé" quant à un éventuel transfèrement de Mme Gbagbo à la CPI, et dit attendre les "recommandations" de la justice ivoirienne.

Son régime est régulièrement accusé de favoriser une "justice des vainqueurs", aucune figure du camp Ouattara n'ayant été inquiétée pour les graves crimes commis durant la dernière crise.

Abidjan.net

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Gbagbo

AFP

Côte d'Ivoire: le procès de Simone Gbagbo se poursuivra "sans elle"

Côte d'Ivoire: le procès de Simone Gbagbo se poursuivra "sans elle"

AFP

Côte d'Ivoire: Simone Gbagbo absente à son procès

Côte d'Ivoire: Simone Gbagbo absente à son procès

AFP

Côte d'Ivoire: reprise lundi du procès de Simone Gbagbo

Côte d'Ivoire: reprise lundi du procès de Simone Gbagbo

Abidjan

AFP

Côte d'Ivoire: le coupé-décalé fait sa fête

Côte d'Ivoire: le coupé-décalé fait sa fête

AFP

Côte d'Ivoire: RFI interrompue depuis mardi

Côte d'Ivoire: RFI interrompue depuis mardi

AFP

Côte d'Ivoire: les patrons français

Côte d'Ivoire: les patrons français

soins

AFP

Burundi: le défenseur des droits de l'Homme Mbonimpa quitte le pays pour des soins

Burundi: le défenseur des droits de l'Homme Mbonimpa quitte le pays pour des soins

AFP

Ebola: pour la Cédéao, le plan d'aide doit aller au-del

Ebola: pour la Cédéao, le plan d'aide doit aller au-del

AFP

Ebola: la France accueille pour des soins une personne contaminée par le virus en Sierra-Leone

Ebola: la France accueille pour des soins une personne contaminée par le virus en Sierra-Leone