mis à jour le

Arrondissement N°4 : Le maire Anathole Bonkoungou enfin installé dans ses fonctions

Le nouveau maire de l'arrondissement N°4 de la commune de Ouagadougou, Issa Anatole Bonkoungou, a été installé dans ses fonctions par le Haut-commissaire de la province Kadiogo ce 02 mai 2013 en présence d'une foule particulièrement émue, le tout sous haute sécurité policière.

Empêché d'accès à la mairie de Nongr-Masson depuis son élection le 6 mars dernier par les partisans de son challenger Modeste Compaoré, c'est finalement ce 2 mai que le maire Anatole Bonkoungou a reçu des mains de l'autorité compétente les insignes de sa nouvelle fonction.

La foule était immense et très enthousiaste. Elle jubile depuis plus d'une heure, lorsque sur le podium le Haut-commissaire avec à ses côtés le nouvel élu, appelle « Monsieur Bonkoungou Issa Anatole » qui répond « présent ! ». Et le message le plus attendu de la cérémonie est livré : « vous avez été élu maire de l'arrondissement N°4 le 6 mars 2013 par le Conseil de l'arrondissement. Au nom de M. le gouverneur de la région du Centre, je vous déclare installé dans vos fonctions de maire. Toutes mes félicitations ! ». Tout est bien dit, et surtout suivi de l'acte le plus important, le port de l'écharpe.

« L'important, c'est la satisfaction des besoins fondamentaux de la population du 4è Arrondissement », dixit Anathole Bonkougou

Pour parvenir à cet objectif, le nouveau maire entend travailler préalablement à la cohésion sociale mise à mal après son élection.

Et c'est ceint en couleur du drapeau national que le maire Anathole Bonkoungou s'est adressé avec une sérénité imperturbable à l'assistance, particulièrement à la population dont il a la destinée pour les cinq prochaines années. L'arrondissement N°4 a, en effet, une population estimée 180 528 habitants répartis sur une superficie de 25 995 km².

A l'endroit de cette population, le maire Bonkoungou a lancé l'exhortation « à cultiver l'esprit citoyen, l'esprit de l'unité, de la cohésion sociale ». Et d'ajouter, « peu de choses nous divisent, l'essentiel nous rassemble », avant de préciser « l'important, c'est la satisfaction des besoins fondamentaux de la population du 4è Arrondissement ». Dans ce sens, tous les bras valides et toutes les intelligences de l'arrondissement sans distinction aucune, sont appelés à s'activer pleinement.

L'occasion du jour a également été saisie par le nouveau locataire de la mairie de Nongr-Masson pour « lancer un appel solennel au rassemblement » à l'endroit de toutes les sensibilités politiques du Conseil municipal de l'arrondissement.

« Je sais que je vous ai déçu, mais on reste ensemble »

c'est en substance ce qui ressort du message du maire Anatole Bonkoungou à l'endroit du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) et de ses premiers responsables. En effet, dira-t-il, « je voudrais tout d'abord présenter mes sincères excuses à mon parti et à ses premiers responsables pour les désagréments que ma prise de position à occasionnés ».

En rappel, celui qui vient d'être installé s'est présenté à l'élection du maire de l'arrondissement contre le candidat choisi par son parti politique à cet effet. Ce qui lui a valu une suspension des instances dudit parti.

Mais Anathole Bonkoungou qui fait partie des militants de la première heure du parti présidentiel, n'entend pas claquer la porte. « Je puis vous assurer une fois de plus ma ferme détermination à toujours ½uvrer pour le rayonnement de mon parti, le CDP », a-t-il lancé.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

maire

AFP

Niger: révocation du maire de Niamey

Niger: révocation du maire de Niamey

AFP

Législatives au Sénégal: la Cour suprême refuse la liberté provisoire au maire de Dakar

Législatives au Sénégal: la Cour suprême refuse la liberté provisoire au maire de Dakar

AFP

Sénégal: des milliers de manifestants pour la libération du maire de Dakar

Sénégal: des milliers de manifestants pour la libération du maire de Dakar